«Pas le moment» pour un référendum sur l’indépendance de l’Ecosse, estime Theresa May

«Pas le moment» pour un référendum sur l’indépendance de l’Ecosse, estime Theresa May© James Glossop / AFP
Le Premier ministre britannique Theresa May en compagnie du premier ministre écossais Nicola Sturgeon

Alors que le Royaume-Uni s’engage sur la voie du Brexit, les velléités d’indépendance de l’Ecosse, dont la majorité des citoyens avaient voté en faveur du maintien dans l’UE, se manifestent à nouveau. Mais Londres ne l’entend pas de cette oreille.

«Mon message est très clair : ce n'est pas le moment. J'ai expliqué pourquoi. Je pense que nous devrions travailler pour obtenir le bon accord pour l'Ecosse et le Royaume-Uni dans le cadre de notre partenariat futur avec l'Union européenne», a déclaré Theresa May dans une interview à la BBC.

«Se pencher sur cette question [un référendum sur l’indépendance de l’Ecosse] à ce moment serait injuste parce que les gens n’auraient pas les informations nécessaires pour prendre une telle décision cruciale», a poursuivi le Premier ministre britannique.

Alors que 62% des Ecossais s'étaient prononcés contre le Brexit lors du référendum de juin 2016, le Premier ministre écossais Nicola Sturgeon avait appelé à la tenue d’un nouveau référendum sur l'indépendance avant début 2019.

Dans la foulée, le parti politique irlandais Sinn Féin a réclamé un référendum sur la réunification de l'Irlande.

Après avoir reçu l’assentiment de la reine Elizabeth II, l’autorisant à déclencher la procédure du Brexit, Theresa May a fait savoir qu’elle enverrait avant fin mars une lettre au Conseil européen l'informant de la décision du Royaume-Uni de quitter l'UE.

Conformément à l’article 50 du traité de Lisbonne, Londres et Bruxelles disposeront alors de deux ans pour boucler les négociations de sortie.

Lire aussi : La reine donne son assentiment au déclenchement du Brexit

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales

Sondage

Que retenez-vous de ce premier tour de la présidentielle ?

Résultats du sondage