Les militaires ukrainiens de l’unité Tornado ont avoué tortures et viols

Capture d'écran, http://www.youtube.com/watch?v=clkmqOTXyRg
Capture d'écran, http://www.youtube.com/watch?v=clkmqOTXyRg

Les médias ukrainiens ont publié une vidéo où les combattants du bataillon ukrainien Tornado confessent avoir commis des crimes dans l’est de l’Ukraine. L’enquête est en cours, alors que huit membres de l’unité y compris le chef sont en détention.

Des tortures à l’électricité, des enlèvements et des viols – Voilà comment plusieurs militaires ukrainiens passaient le temps dans leur base. Leur unité est maintenant dissoute et huit de ses membres sont emprisonnés, mais les autres ne veulent pas quitter leur base, prétendant que leur chef et les autres détenus sont victimes de fonctionnaires corrompus dont ils ont fait tomber le trafic de contrebande.

En savoir plus : un commandant militaire ukrainien arrêté pour viols et tortures, son unité dissoute

La chute de Tornado était prévisible. Elle est l’une des deux unités formées de combattants issue de la tristement célèbre unité Chakhtiorsk, dissoute en octobre 2014 suite à de nombreux cas de pillage. Le vice-commandant de Chakhtiorsk Rouslan Onichtchenko avait alors pris la tête du nouveau bataillon.

L’homme lui-même est une figure controversée. Il a été jugé coupable d’au moins cinq crimes pour viol, enlèvements et intimidation. Quelques combattants de Tornado auraient également un passé peu glorieux.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales