Les militaires ukrainiens de l’unité Tornado ont avoué tortures et viols

Les militaires ukrainiens de l’unité Tornado ont avoué tortures et viols
Capture d'écran, http://www.youtube.com/watch?v=clkmqOTXyRg
Suivez RT France surTelegram

Les médias ukrainiens ont publié une vidéo où les combattants du bataillon ukrainien Tornado confessent avoir commis des crimes dans l’est de l’Ukraine. L’enquête est en cours, alors que huit membres de l’unité y compris le chef sont en détention.

Des tortures à l’électricité, des enlèvements et des viols – Voilà comment plusieurs militaires ukrainiens passaient le temps dans leur base. Leur unité est maintenant dissoute et huit de ses membres sont emprisonnés, mais les autres ne veulent pas quitter leur base, prétendant que leur chef et les autres détenus sont victimes de fonctionnaires corrompus dont ils ont fait tomber le trafic de contrebande.

En savoir plus : un commandant militaire ukrainien arrêté pour viols et tortures, son unité dissoute

La chute de Tornado était prévisible. Elle est l’une des deux unités formées de combattants issue de la tristement célèbre unité Chakhtiorsk, dissoute en octobre 2014 suite à de nombreux cas de pillage. Le vice-commandant de Chakhtiorsk Rouslan Onichtchenko avait alors pris la tête du nouveau bataillon.

L’homme lui-même est une figure controversée. Il a été jugé coupable d’au moins cinq crimes pour viol, enlèvements et intimidation. Quelques combattants de Tornado auraient également un passé peu glorieux.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix