«200 ans d'hommes au pouvoir, ça suffit !» : des féministes font une action coup de poing au Kremlin

- Avec AFP

«200 ans d'hommes au pouvoir, ça suffit !» : des féministes font une action coup de poing au Kremlin© Capture d'écran YouTube, AhtubaTV
Des activistes féministes sur une tour du Kremlin, le 8 mars

A l'occasion de la Journée de la Femme, un groupe de sept femmes s'est introduit dans le Kremlin et a brandi banderoles et fumigènes. Les activistes ont revendiqué leurs valeurs féministes, et ont réclamé une présidence féminine de la Russie.

Un groupe de féministes a été brièvement interpellé le 8 mars à Moscou après avoir arboré au Kremlin une banderole proclamant pour la Journée internationale de la Femme : «Les hommes sont au pouvoir depuis 200 ans, qu'on en finisse !».

Sept femmes, parmi lesquelles deux journalistes, ont été interpellées et emmenées dans un poste de police pour être interrogées, selon OVD Info, un site internet référençant les arrestations de militants politiques. Toutes les sept ont ensuite été relâchées sans qu'aucune charge ne soit retenue contre elles, selon l'une des militantes interpellées, Elena Tichtchenko, citée par la radio Echo de Moscou. 

Le groupe avait réussi à franchir les barrages de sécurité pour pénétrer à l'intérieur du Kremlin en dissimulant les slogans sur des chemises et des foulards, a précisé Novaïa Gazeta, dont des journalistes ont été témoins de la scène. Ce journal d'opposition a publié une photographie sur laquelle on peut voir deux militantes sur le balcon de l'une des tours du Kremlin brandissant des fumigènes et une bannière qui proclame : «Le féminisme est notre idée nationale.»

L'une des militantes, l'artiste Ekaterina Nenacheva, a aussi diffusé une vidéo sur Facebook montrant les féministes devant le Kremlin, des fumigènes à la main. «Les féministes de Moscou et de Saint-Pétersbourg qui ont occupé le Kremlin vous saluent ce 8 mars», a-t-elle écrit.

La banderole des féministes, qui porte sur deux siècles de pouvoir masculin, fait référence à l'impératrice Catherine II, dernière femme à avoir été au pouvoir en Russie, morte en 1796. Selon la chaîne de télévision indépendante Dojd, les féministes arboraient aussi des banderoles proclamant «Une femme à la présidence !» et «Nous sommes la majorité !», ce dernier point correspondant à la réalité démographique de la Russie.

Lire aussi : Pour la journée de la femme, l'épouse de Justin Trudeau veut célébrer le masculin

Un jour férié en Russie pour la Journée de la Femme

Le 8 mars est un jour férié en Russie où la Journée de la Femme reste depuis l'époque soviétique l'une des principales fêtes du pays, durant laquelle il est de tradition pour les hommes d'offrir aux femmes des fleurs et du chocolat.

Dans un message vidéo à l'occasion de cette journée, le président Vladimir Poutine a déclaré que les hommes russes feraient «tout ce qu'ils peuvent» en faveur de «nos femmes bien aimées», leur offrant notamment «plus souvent attention et sourires».

A l'occasion du 8 mars, les autorités russes ont fait projeter sur l'un des murs du Kremlin l'image d'une carte de la Russie faite de fleurs, accompagnée du message : «Pour vous, nos bien-aimées !».

Lire aussi : Manifestations et célébrations dans le monde pour la Journée internationale du droit des femmes

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales