A l'aube des législatives, plus de la moitié des Néerlandais souhaiteraient sortir de l'UE

A l'aube des législatives, plus de la moitié des Néerlandais souhaiteraient sortir de l'UE© Francois Lenoir Source: Reuters
Plus de la moitié des néerlandais seraient favorables à la sortie de leur pays de l'Union européenne

Plus de la moitié des citoyens des Pays-Bas seraient favorables à un retrait de leur pays de l'UE tout en souhaitant instaurer un accord commercial alternatif avec les pays du bloc, selon un sondage mené par le think tank britannique Bruges Group.

L'insitut Bruges Group a réalisé un sondage sur 1 174 citoyens néerlandais pour tenter de déterminer leur position sur l'avenir des Pays-Bas au sein de l'Union européenne.

Les résultats du sondage indiquent que seules 39% des personnes interrogées sont favorables à ce que les Pays-Bas demeurent à l'intérieur de l'UE telle qu'elle est actuellement constituée politiquement et économiquement. 

Parmi les autres, 23% se sont prononcés pour une sortie de l'UE tout en poursuivant une politique économique de marché unique européen. 27% des sondés sont favorables à un «Nexit», à condition qu'un accord de libre-échange spécifique soit mis en place avec les autres pays du bloc. Par ailleurs, 11% des sondés se sont dit indécis.

Ainsi, si on exclut cette dernière catégorie dont le choix n'est pas arrêté, il s'avère que 56% des personnes interrogées lors de ce sondage se prononcent globalement pour que les Pays-Bas quittent l'Union européenne.

«Partout à travers l'Europe et au-delà, les gens veulent reprendre le contrôle de leur destin. Une campagne pour le Nexit, basée sur le modèle britannique du Brexit, pourrait à terme amener les Pays-Bas à quitter l'Union européenne», peut-on lire dans le communiqué de l'institut Bruges Group.

Des élections législatives aux Pays-Bas auront lieu le 15 mars prochain. De nombreux médias et analystes prédisent une victoire du Parti de la Liberté du candidat populiste et eurosceptique Geert Wilders. Ce dernier est notamment favorable à l'abandon de l'euro pour revenir au florin, monnaie nationale néerlandaise qui a été utilisée de 1329 à 2002, date de l'entrée en vigueur de la monnaie unique européenne.

Lire aussi : Les Pays-Bas hors de la zone euro ? Le Parlement se penche sur la question

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.