Sept passagers de trop ? Une compagnie pakistanaise les fait voler debout dans l'allée centrale

Sept passagers de trop ? Une compagnie pakistanaise les fait voler debout dans l'allée centrale Source: Reuters
Ce n'est pas la première fois que la compagnie aérienne pakistanaise fait voyager des passagers non-enregistrés sur un vol en les installant debout dans l'allée centrale

La Pakistan International Airlines a fait voyager sept passagers debout lors d'un de ses vols par manque de sièges libres. Le pilote accuse l'équipage, l'équipage accuse le pilote : la compagnie a ouvert une enquête et promet des sanctions.

La compagnie aérienne Pakistan International Airlines (PIA) a ouvert une enquête interne après que plusieurs passagers ont été contraints de voyager debout dans l'allée centrale d'un avion de ligne lors d'un vol commercial entre Karachi, au Pakistan, et Médine, en Arabie saoudite.

Le Boeing 777 ne pouvait transporter que 409 passagers, mais ils étaient bien 416 à bord le 20 janvier dernier lorsque l'appareil s'est envolé, rapporte le site Dawn. Au cours du trajet de quatre heures, les sept voyageurs supplémentaires ont donc été invités à se tenir debout – une procédure absolument proscrite par les règles de l'aviation internationale.

En cas d'urgence, n'ayant pas accès aux masques à oxygène, leur vie aurait pu être gravement menacée. De plus, installés dans le passage, ils auraient pu bloquer la circulation des autres passagers si l'appareil avait effectué un atterrissage d'urgence et qu'une évacuation avait été nécessaire.

Le pilote de l'avion et le personnel de bord s'accusent mutuellement de négligence. L'une des hôtesses de l'air affirme que le pilote, une fois averti de la situation, lui a demandé d'installer les passagers supplémentaires dans l'allée centrale. Le pilote, lui, insiste sur le fait que la procédure d'embarcation exige usuellement de l'équipage qu'il ne ferme pas les portes de l'appareil en cas de passagers non-enregistrés sur le vol.

Le porte-parole de la PIA, Danyal Gilani, a affirmé à la presse qu'une enquête avait été ouverte en interne afin de «trouver et punir sévèrement les responsables».

Ce n'est pas la première fois qu'une affaire similaire semble se produire. Par le passé, un avion de la même compagnie avait effectué une liaison entre Lahore et Karachi avec deux passagers de trop. En décembre dernier, un avion reliant Chitral à Islamabad s'était écrasé, tuant ses 48 passagers.

Lire aussi : «Le vol Zurich-Moscou atterrit sans dommages à Zurich après un présumé incendie de moteur»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.