Milan : des identitaires mettent le feu à des palmiers pour s'opposer à «l'africanisation» (IMAGES)

Milan : des identitaires mettent le feu à des palmiers pour s'opposer à «l'africanisation» (IMAGES)© Capture d'écran YouTube, @Ufficio stampa Comune di Milano
Three of the palm trees were set alight according to police.

Des arbres tropicaux ont été incendiés à proximité de la cathédrale de Milan, en Italie, par des manifestants liés à la Ligue du Nord et à CasaPound. Le tort de ces arbres : altérer, par leur présence, l'aspect traditionnel de la ville lombarde.

C'est très certainement une première dans l'histoire des mouvements identitaires : selon des propos rapportés par les autorités milanaises à La Repubblica, le 19 février, des activistes anti-immigration ont exprimé leur colère contre «l'africanisation» de leur ville en mettant le feu à des palmiers.

L'incident, qui s'est produit à proximité de la cathédrale (surnommée le «Dôme de Milan»), faisait suite à une manifestation réunissant des partisans de la Ligue du Nord (un parti séparatiste des régions septentrionales du pays) et de CasaPound (un groupe de droite radicale). Au total, trois arbres tropicaux ont fait les frais de ce happening politique.

Lire aussi : Vatican : un McDonald's ouvre ses portes malgré l'opposition de certains cardinaux

«Pas d'africanisation sur la place», pouvait-on lire sur une bannière tendue par les manifestants, qui agitaient également des bananes sous le nez des passants.

Des photographies des arbres carbonisés au lendemain de la manifestation ont été diffusées les réseaux sociaux.

Les palmiers de la place de la cathédrale sont honnis par les identitaires pour au moins deux raisons : non seulement ces végétaux ne sont pas typiques de la flore lombarde, mais en plus, leur implantation milanaise est en partie due au parrainage de Starbucks.

Le célèbre groupe américain est décrié par ces mêmes militants, qui lui reprochent de ne pas être représentatif des traditions culinaires locales. Or, la compagnie prévoit d'ouvrir 300 nouveaux cafés en dans le pays.

Lire aussi : Des militants identitaires perturbent l’ouverture du colloque de l’UOIF à Paris (PHOTOS, VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales