Bill Gates met en garde contre une pandémie globale

- Avec AFP

Bill Gates met en garde contre une pandémie globale© Michaela Rehle Source: Reuters
Bill Gates

La communauté internationale doit réaliser qu'elle doit au plus vite se préparer à une pandémie mondiale, a jugé Bill Gates, fondateur de Microsoft qui se consacre aujourd'hui à ses activités de mécène, devant la Conférence de sécurité de Munich.

Prenant l'exemple de l'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest en 2014-2015, de la grippe espagnole de 1918 ou évoquant l'invention possible d'un virus à des fins terroristes, Bill Gates a jugé probable la réalisation d'une catastrophe à l'échelle planétaire.

«Qu'il apparaisse dans la nature ou dans les mains d'un terroriste, les épidémiologistes disent qu'un pathogène transmis par les voies respiratoires et se propageant rapidement peut tuer 30 millions de personnes en moins d'un an», a expliqué Bill Gates lors de cette réunion annuelle des responsables de la diplomatie mondiale. 

«Et il est assez probable que le monde connaisse une telle épidémie dans les 10 à 15 ans à venir», a-t-il poursuivi, avant d'aouter : «C'est pourquoi, nous nous mettons en danger en ignorant le lien entre sécurité sanitaire et sécurité internationale.»

Bill Gates a donc appelé les Etats à investir dans la recherche pour développer des technologies capables de créer des vaccins en quelques mois. 

Le fondateur de Microsoft a par ailleurs appelé la communauté internationale à se préparer à une pandémie avec le même sérieux qu'elle se préparait à un attaque nucléaire durant la guerre froide. 

«Le coût global de préparation à une pandémie est estimé à 3,4 milliards de dollars par an. La perte annuelle qu'une pandémie provoquerait pourrait atteindre 570 milliards», a-t-il affirmé.

Lire aussi : Canada : un vaccin prometteur contre le SIDA passe pour la première fois les premiers tests

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.