Merkel : Moscou et l’Occident ont un intérêt commun dans la lutte contre le terrorisme

Merkel : Moscou et l’Occident ont un intérêt commun dans la lutte contre le terrorisme © Michael Dalder Source: Reuters
Angela Merkel

Lors de la Conférence de Munich sur la sécurité, la chancelière a promis de renforcer les relations avec Moscou malgré les désaccords et a souligné que la Russie et l’Occident avaient un intérêt commun dans la lutte contre le terrorisme.

«Au cours de ces 25 dernières années, nous n’avons pas pu établir de relations stables avec la Russie, mais la Russie est notre voisin, elle est une frontière externe de l’UE», a déploré Angela Merkel lors de son discours en marge de la Conférence de Munich sur la sécurité. Elle a par ailleurs souligné qu’elle mettrait tout en œuvre «pour établir de bonnes relations avec la Russie malgré leurs divergences de points de vue sur différentes questions».

En parallèle, la chancelière allemande a fait remarquer que Moscou et les pays occidentaux avaient «des intérêts communs pour lutter contre le terrorisme». «Il est important de continuer le travail dans le cadre du Conseil Russie-OTAN et dans la lutte contre le terrorisme islamiste», a-t-elle ajouté.

Lire aussi : L'Allemagne s'engage à augmenter son budget militaire et à respecter ses obligations envers l'OTAN

La 53e Conférence de Munich sur la sécurité se déroule entre le 17 et le 19 février dans la capitale bavaroise. Elle réunit des dirigeants de pays, des hommes politiques et des experts. Parmi eux la chancelière allemande Angela Merkel, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, le secrétaire de l’OTAN Jens Stoltenberg  et le vice-président américain Mike Pence. Environ 500 personnes doivent y prendre part. La sécurité au Moyen-Orient et dans l’est de l’Ukraine sont au menu de la conférence.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales