Danemark : un homme accusé d'avoir commandé le viol de 346 enfants en direct sur internet

Danemark : un homme accusé d'avoir commandé le viol de 346 enfants en direct sur internet© Faisal Mahmood Source: Reuters
Suivez RT France surTelegram

Un Danois âgé de 70 ans a été accusé d'avoir ordonné des centaines de viols et d'agressions sexuelles sur des enfants via une plateforme de livestream dans des pays du tiers-monde. Il payait pour chaque acte la modique somme de 40 dollars.

Un Danois, qui aurait ordonné sur internet des abus sexuels sur des enfants, principalement philippins, via une plateforme de diffusion en direct (livestream) pour ensuite les stocker sur son ordinateur, a été inculpé pour 346 chefs d'accusation de participation à des agressions sexuelles ou de viols sur mineurs.

Il a été arrêté dans la banlieue de Brondby, dans l'est du pays, en février 2016. Il a fallu une année entière aux procureurs, en coopération avec les services de police spécialisés en cybercriminalité, pour rassembler et traiter toutes les preuves, afin que le suspect soit finalement mis en examen.

«Pour autant que je sache, c'est la première fois de l'histoire de la cybercriminalité que nous avons affaire à une personne qui est accusée d'autant d'agressions sexuelles», a déclaré Flemming Kaerside de la police nationale danoise, selon le média d'information en ligne The Local. 

L'acte d'accusation constitue un dossier de 119 pages, révélant des détails répugnants sur les agressions sexuelles dont est accusé le suspect.

Il aurait payé des sommes modestes, environ 40 dollars (37,50 euros) à d'autres personnes qui se trouvaient dans des pays du tiers-monde pour abuser d'enfants. Dans certains cas, des parents violaient leurs propres enfants, dans d'autres, les mineurs étaient forcés d'accomplir des actes sexuels les uns sur les autres.

Dans un cas précis, une fille de quatre ans a été violée par sa mère à la demande du prédateur présumé, tandis que dans un autre, une fillette de trois ans a été forcée à avoir des rapports sexuels oraux avec une fillette de cinq ans.

Les audiences débuteront le 28 février au tribunal de Glostrup. La décision de justice devrait être rendue en juin.

Ce n'est pas la première fois que des pédophiles danois sont arrêtés non seulement aussi pour avoir été commanditaires d'actes pédophiles en ligne.

La cible principale de ces prédateurs sont les enfants des pays pauvres. Il est toutefois difficile de retenir des chefs d'accusation pour de telles activités si les auteurs ne stockent pas sur leurs ordinateurs d'enregistrements de leurs abus. En mars 2015, dix personnes avaient été arrêtées lors d'une enquête sur un cas similaire, mais neuf d'entre elles avaient été libérées presque immédiatement en raison d'un manque de preuves. 

La dernière fois qu'un agresseur sexuel qui agissait en ligne a réellement été condamné au Danemark, c'était en 2014, dans l'Etat du Jutland du Nord. Un homme avait alors écopé d'une peine de trois ans et demi de prison pour avoir ordonné un certain nombre de viols et d'agressions d'enfants philippins. Le pédophile payait aux adultes des sommes comprises entre 20 et 40 dollars pour assouvir ses perversions via internet.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix