L'OTAN : Washington menace de «modérer son engagement» si les Alliés ne participent pas davantage

- Avec AFP

L'OTAN : Washington menace de «modérer son engagement» si les Alliés ne participent pas davantage© Kacper Pempel / Reuters
Des soldats américains et polonais

D'après le secrétaire de la Défense américain James Mattis, les Etats-Unis pourraient modérer leur engagement dans le cadre de l'OTAN, si les Alliés ne participent pas davantage à l’effort financier.

«Je vous dois la clarté sur la réalité politique aux Etats-Unis, ainsi que de vous communiquer l'exigence d'équité qu'exprime mon peuple», a déclaré James Mattis devant ses homologues de l'Otan, selon un texte communiqué par ses services.

«L'Amérique va honorer ses responsabilités, mais si vos nations ne veulent pas voir l'Amérique modérer son engagement envers cette Alliance, chacune de vos capitales doit montrer son soutien à notre défense commune», a averti le secrétaire de la Défense américain.

Le «partage du fardeau» des dépenses militaires entre les Alliés s'est imposé comme le sujet numéro un de la première réunion de l'Otan à laquelle participe James Mattis à Bruxelles.

Le président américain Donald Trump a insisté sur ce thème lors de sa campagne électorale et ses premières semaines au pouvoir.

Aller plus loin : OTAN : le chef de l'Alliance appelle à (encore) augmenter les dépenses de défense

Il a signifié plusieurs fois que les Etats-Unis réfléchiraient à deux fois à respecter leurs obligations envers l'Otan si les alliés européens ne se rapprochaient pas plus rapidement de l'objectif de dépenses de défense à hauteur d'au moins 2% du PIB.

Parmi les 28 pays membres de l'Alliance, seuls les Etats-Unis, la Grèce, le Royaume-Uni, l'Estonie et la Pologne respectent à ce jour ce seuil.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.