Un agent de l'Assemblée nationale entre la vie et la mort après s'être interposé dans une agression

Un agent de l'Assemblée nationale entre la vie et la mort après s'être interposé dans une agression© Getty Images
L’Assemblée nationale a rendu hommage à Jean-Michel Gaudin, barman de l'Assemblée qui a été violemment agressé alors qu’il portait secours à deux femmes âgées elles-même agressées

La violente agression du chef de rang de la buvette du Palais Bourbon a suscité l'émotion chez les parlementaires. Ces derniers lui ont rendu un hommage unanime alors qu'il se trouve toujours dans le coma à l'hôpital.

Pendant le week-end du 5 février, le chef de rang de la buvette de l'Assemblée nationale se trouvait dans le métro lorsqu'il a été témoin de l'agression de deux vieilles dames par quatre jeunes. Il a tenté de les secourir et les assaillants l'ont alors violemment passé à tabac, le laissant pour mort avant de s'enfuir.

Contusions, hématomes fractures... Jean-Michel Gaudin, 53 ans, est dans le coma depuis et le pronostic vital est engagé.

L'Assemblée nationale lui a rendu hommage ce 8 février. Son président, Claude Bartolone, a évoqué «la brutalité effrayante» de l'agression. «Apprécié de tous», il est «connu pour sa gentillesse, sa disponibilité et son engagement», a ajouté Claude Bartolone, avant que les députés de l'hémicycle n'entament une longue série d'applaudissements. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales

Sondage

Parmi ces déplacements de campagne électorale, lequel jugez-vous le plus opportuniste ?

Résultats du sondage