Le négociateur en chef du Brexit est très inquiet : «l'Union européenne risque de disparaître»

Le négociateur en chef du Brexit est très inquiet : «l'Union européenne risque de disparaître» Source: Reuters
Chargé des négociations du Brexit pour le Parlement européen, Guy Verhofstadt craint de voir l'Union européenne disparaître sous peu

Evoquant la nécessité pour l'Union européenne de «se réformer», Guy Verhofstadt affirme cependant que les menaces pesant sur l'UE ne sont pas qu'extérieures : Donald Trump, Vladimir Poutine, le djihadisme et les populismes font partie de la liste.

Dans une interview accordée à la BBC mercredi 8 février, le négociateur en chef du Brexit pour le Parlement européen a mis en garde les Etats membres de l'UE : «Nous traversons un moment existentiel pour l'Union européenne.»

Précisant les raisons qui le poussent à ce constat, Guy Verhofstadt, également président du groupe des libéraux au Parlement européen, a développé la liste des menaces qui pèseraient sur l'UE : «Donald Trump qui parie sur le délitement de l'UE», «Vladimir Poutine qui veut diviser l'UE», ou encore «la menace du djihadisme».

Outre ces menaces extérieures, Guy Verhofstadt évoque également «les nationalismes, les populismes et la question du Brexit» qui «mettent la pression» sur l'UE, dont il estime qu'elle «doit désormais se réformer, au risque de disparaître». 

Farouche opposant au Brexit, Guy Verhostadt multiplie les prises de position en faveur du maintien de l'Union européenne coûte que coûte depuis le vote de juin 2016 par lequel une majorité de Britanniques a choisi de quitter l'UE. Connu pour ses positions rigoureuses en la matière, il avait par exemple, lors des négociations sur le CETA, évoqué la nécessité de contourner le veto wallon.

Lire aussi : «Martiales suites de réveillon pour Guy Verhofstadt»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.