Aux portes de l'Enfer : découvrez les flammes du cratère de Derweze au Turkmenistan (VIDEO)

Aux portes de l'Enfer : découvrez les flammes du cratère de Derweze au Turkmenistan (VIDEO)
Suivez RT France surTelegram

Résultat d'un accident industriel, l'immense cratère de Derweze au Turkmenistan brûle depuis quelque 45 ans, attirant des milliers de touristes. Les portes de l'Enfer, comme si vous y étiez.

Ce cratère d’un diamètre de 230 mètres brûle depuis plus de 45 ans et a de quoi exciter jusqu'aux individus les moins impressionnables. En l'approchant, on pourrait croire à tout et n'importe-quoi. Qu'est-ce ? Un chercheur en univers parallèles pourrait-y voir un portail. Un ufologue pourrait y voir la trace d'un atterrissage d'un vaisseau extraterrestre. Mais l’histoire de cet énorme chalumeau naturel est en réalité liée à la très prosaïque activité humaine et non à des forces extraordinnaires. Il faut remonter à 1971. A l’époque, des chercheurs soviétiques menaient des opérations de forage en quête des réserves du gaz naturel. Le sol s’est soudainement effondré, créant un gigantesque cratère qui se mit à libérer de grandes quantités de méthane. Les chercheurs ont alors été obligés de mettre feu au cratère afin de protéger les habitants et le bétail de la région d'une propagation de ce gaz mortel.

Le gaz aurait dû s’épuiser en quelques jours, selon les estimations. Mais le cratère est toujours, à l'heure actuelle, enflammé, attirant des milliers de touristes.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix