Turquie : la police aurait arrêté environ 400 membres présumés de Daesh (VIDEO)

- Avec AFP

Turquie : la police aurait arrêté environ 400 membres présumés de Daesh (VIDEO)© Osman Orsal Source: Reuters

Selon les agences turques Dogan et Anadolu, la police turque a mené une vaste opération antiterroriste dans tout le pays et arrêté quelque 400 membres présumés du groupe terroriste Daesh, dont des étrangers.

Deux agences de presse turques, Dogan et Anadolu, ont annoncé dans la matinée du 5 février que la police turque avait mené une vaste opération antiterroriste dans tout le pays et qu'elle était parvenue à arrêter environ 400 personnes soupçonnées d'appartenir à l'organisation terroristes Daesh.

Environ 150 suspects ont été arrêtés à Sanliurfa, dans le sud-est de la Turquie, 47 dans la ville voisine de Gaziantep, proche de la frontière avec la Syrie, 60 à Ankara et des dizaines d'autres dans plusieurs provinces, de Bursa à Bingol.

A Izmir, neuf personnes arrêtées faisaient des allers-retours en Syrie et étaient soupçonnées de planifier des attaques dans cette ville côtière habituellement calme.

Dix-huit personnes ont été arrêtées à Istanbul et dans la province voisine de Kocaeli. Elles sont également soupçonnées de préparer des attentats. Selon Anadolu, 14 étrangers, dont dix enfants, doivent être expulsés.

L'opération de police qui a permis ce coup de filet est la plus importante menée par la polcie turque depuis le massacre du Nouvel An, lorsque 39 personnes, en majorité des touristes venus de pays arabes, avaient été tuées par balles dans une boîte de nuit huppée d'Istanbul par un homme armé.

Le massacre avait été revendiqué par Daesh et son auteur présumé, Abdulgadir Masharipov de nationalité ouzbèke, arrêté par la police le 16 janvier après une chasse à l'homme.

Selon le quotidien Hurriyet, Daesh entendait mener une attaque simultanée dans la nuit du Nouvel An à Ankara, mais avait renoncé à la suite d'arrestations réalisées par les autorités turques.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales