Kiev «pousse avec acharnement vers la voie militaire» dans le conflit du Donbass, selon Moscou

Kiev «pousse avec acharnement vers la voie militaire» dans le conflit du Donbass, selon Moscou Source: Reuters
Signés en février 2015, les accords de Minsk établissent un cessez-le-feu dans la région du Donbass et tentent d'ouvrir la voie à une négociation diplomatique, que l'Ukraine se refuserait à emprunter

Moscou accuse Kiev d'avoir recours à de l'artillerie lourde, notamment dans la ville de Donetsk, et de violer les accords de Minsk. La Russie appelle à «respecter le cessez-le-feu» et dénonce l'escalade militaire.

Le ministère des Affaires étrangères russe affirme que l'armée ukrainienne utilise de l'artillerie lourde pour bombarder des zones résidentielles de la ville de Donetsk, indiquant que Kiev privilégie la voie militaire à la diplomatie.

«Les autorités ukrainiennes se démènent avec acharnement pour pousser vers une résolution militaire du conflit au lieu de participer aux efforts pour établir une paix durable», déplore le ministère russe, estimant que l'escalade de violence au sud-est de l'Ukraine est «la conséquence directe du fait que Kiev ne veuille pas appliquer les accords de Minsk».

Appelant l'Ukraine a «cesser immédiatement la provocation armée dans le Donbass», le ministère russe des Affaires étrangères engage Kiev à «adhérer au cessez-le-feu mis en place» et à «se conformer aux accords de Minsk».

Ces derniers, signés en février 2015, établissent un cessez-le-feu dans le conflit qui embrase le Donbass depuis 2014. Il imposait le retrait des armes lourdes de chaque côté de la ligne de cessez-le-feu.

Les autorités ukrainiennes ont entamé une opération militaire en avril 2014 contre les républiques autoproclamées de Donetsk et de Lougansk, qui avaient déclaré leur indépendance après le coup d’Etat en Ukraine en février 2014. Selon les estimations de l’ONU, plus de 9 600 personnes ont été victimes du conflit.

Lire aussi : L’Ukraine et le Donbass s'accusent de l'échec du retrait des troupes de la ligne de front

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales