Décret Trump sur l'immigration : les Casques blancs ne pourront assister aux Oscars

Décret Trump sur l'immigration : les Casques blancs ne pourront assister aux Oscars© Phil McCarten Source: Reuters
Le réalisateur ne sera pas là pour récupérer la statuette si le documentaire sur les Casques blancs la remporte

La productrice du documentaire sur les Casques blancs, qu'elle appelle «les plus courageux des humanitaires», crie au scandale : à cause du décret Trump sur l'immigration, ses protagonistes syriens ne pourront venir à Hollywood.

Les controversés Casques blancs ne pourront pas tous participer au grand raout annuel des Oscars. Leur documentaire y tient pourtant une place de choix, le jury ayant estimé qu'il avait toute sa place dans la catégorie «court-métrage documentaire».

Mais le récent décret de Donald Trump, interdisant l'entrée sur le territoire américain aux ressortissants de sept pays musulmans, a mis l'Académie dans l'embarras. Le responsable des Casques blancs, Raed Saleh, et le réalisateur Khaled Khateeb, invités à la cérémonie par leur productrice Joanna Natasegara, Syriens, ne pourront pas entrer sur le territoire américain. 

Joanna Natasegara ne s'en remet pas : «Ils ont été nominés pour le prix de Nobel de la paix !», a t-elle déclaré. «Ces personnes sont les humanitaires les plus courageux de la planète, et l'idée qu'ils ne puissent pas venir partager ce succès avec nous, c'est tout simplement odieux», s'est-elle emportée.  

Mais la productrice aurait peut-être dû sentir que ses héros et protagonistes n'étaient pas sûrs de pouvoir battre le pavé à Hollywood. Ce n'est en effet pas la première fois que Raed Saleh se voit interdit d'entrer aux États-Unis. En avril 2016, il avait dû retourner à Istanbul après avoir découvert que son visa avait été annulé par les États-Unis. Il devait alors recevoir un prix à Washington lors d'une soirée de gala en faveur des Casques blancs, parrainée par l'agence des Etats-Unis pour le développement international (USAID).

USAID est un des nombreux sponsors (à hauteur de 23 millions de dollars) des Casques blancs qui touchent également des subventions en provenance du Royaume-Uni (65 millions) et du gouvernement américain (100 millions). La journaliste indépendante Vanessa Beeley, qui s’est rendue en Syrie, assure qu'ils y soutiennent activement les terroristes.

Lire aussi : Syrie : un documentaire sur les controversés Casques blancs nominé... aux Oscars !

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales