A Vintimille, des dizaines de migrants brutalement évacués (VIDEO)

La police italienne évacue les migrants de la zone frontalière avec la France© Eric Gaillard Source: Reuters
La police italienne évacue les migrants de la zone frontalière avec la France

Une vidéo de RT montre les policiers italiens charger plusieurs dizaines de migrants dans des bus manu militari afin de les évacuer hors de la zone frontalière avec la France qui a décidé de fermer l'accès de son territoire aux réfugiés.

La police italienne a du utiliser la force pour bloquer la centaine de migrants soudanais et érythréens qui tentaient de passer la frontière franco-italienne à Vintimille.

Dans leur tentative désespérée de traverser la frontière certains des migrants résistaient à la police en essayant de se raccrocher à des panneaux ou des arbres, criant et se débatant. 

Une fois arrêtés, ils ont été chargés dans des bus pour être amenés à la gare de la ville, où la Croix-Rouge leur a prété assistance. 

Le maire de Vintimille, Enrico Ioculano a assuré ne pas avoir été mis au courant des violences policières expliquant par ailleurs avoir demandé une aide à la région de Ligurie pour faire face à l'afflux de migrants. Aide qui lui a été catégoriquement refusée par le gouverneur.

En Italie, la crise humanitaire liée au flux de migrants prend des proportions de plus en plus importante, tandis qu'une certaine ferveur anti-immigrés semble monter et plusieurs gouverneurs de droite mettant la pression sur le gouvernement Renzi en refusant tout dialogue. 

En Lombardie et Vénétie, les gouverneurs sont allé jusqu'à exiger la destruction des logements de migrants dans les zones touristiques affirmant que leur présence aurait un effet dévastateur sur le tourisme dans la région. De nombreux italiens déplorent par ailleurs l'attitude de la France qui refuse de laisser passer les réfugiés. 

Des camps d'aide aux migrants fleurissent actuellement un peu partout en Italie, y compris dans les gares de Milan et de Rome.  

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales