Lavrov : les «zones de sécurité» voulues par Trump en Syrie ne sont possibles que si Damas y consent

Lavrov : les «zones de sécurité» voulues par Trump en Syrie ne sont possibles que si Damas y consent Source: Reuters

La Russie pourrait soutenir une proposition des Etats-Unis visant à créer en Syrie des «zones de sécurité» pour les réfugiés, à condition que le président syrien Bachar el-Assad donne son aval, a fait savoir le chef de la diplomatie russe.

«La proposition américaine de créer une zone de sécurité pour les réfugiés en Syrie a été discutée dans le contexte de crise migratoire dans les pays voisins du Moyen-Orient, ainsi qu’en Europe», a déclaré Sergueï Lavrov à Moscou, lors d'une conférence de presse à l’issue de la rencontre avec son homologue érythréen, Osman Saleh.

Néanmoins, il a précisé qu’il fallait bien discuter des étapes à entreprendre, notamment obtenir l’accord du président syrien, Bachar el-Assad.

«Sinon, on verra la répétition du scénario libyen, quand a été créé à Benghazi une telle zone, mais utilisée pour lutter contre Mouammar Kadhafi», a-t-il poursuivi.

D’après ce qu'ont révélé les médias, Donald Trump envisage la possibilité de signer un décret selon lequel le secrétaire d’Etat et le chef du Pentagone doivent lui présenter dans les 90 jours un plan de création de «zones de sécurité» en Syrie et dans les régions voisines, où les réfugiés syriens attendront leur répartition dans des pays tiers.

 

 

 

 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales

Sondage

Que redoutez-vous le plus du prochain président ?

Résultats du sondage