Dernière ligne droite pour le tout nouveau chasseur russe MIG-35 (VIDEO)

Dernière ligne droite pour le tout nouveau chasseur russe MIG-35 (VIDEO)© Ramil Sitdikov Source: Sputnik
Un MiG-35

Les premiers essais de l'avion de chasse moderne MiG-35 qui doit remplacer tous les chasseurs de l’armée russe ont eu lieu à proximité de Moscou. Le président russe a déjà loué les qualités de cet appareil.

Le nouvel avion de chasse MiG-35 multifonctionnel de génération 4++ a été présenté dans la ville de Loukhovitsy, près de Moscou, où les appareils sont produits. Des représentants de plus de 20 pays ont assisté à la cérémonie. Comme l’a annoncé le commandant en chef des forces aériennes russes, Viktor Bondarev, le MiG-35 doit remplacer tout l’arsenal de chasseurs légers constitué pour le moment par les chasseurs Mig-29, un modèle très populaire exploité en Russie mais aussi dans des dizaines de pays. L’armée russe sera dotée de ses premiers MiG-35 en 2018.

Le chasseur a été testé le 26 janvier à Loukhovitsy et le président russe Vladimir Poutine a pu observer l’essai via un lien vidéo. «C’est vraiment un appareil intéressant et unique. L’avion a un bon potentiel pour l'exportation. Je veux dire qu'un autre appareil, le MiG-29, est exploité dans plus de 30 pays, une bonne infrastructure est créée dans ces pays pour l’utilisation de ce chasseur», s’est félicité le chef de l'Etat russe.

Lire aussi : Voltige aérienne dans la stratosphère : des images panoramiques uniques à bord d’un Mig-29

L’avion de chasse MiG-35 est intégralement produit en Russie. D’après le principal constructeur de la Corporation unie d’aviation Sergueï Korotkov, cet appareil est extrêmement maniable et peut remplir plusieurs fonctions. Il est à même de repérer 30 cibles situées à une distance de 160 kilomètres et de tirer sur six d’entre elles. En outre, l’avion de chasse peut servir de ravitailleur, si l'on installe un réservoir de combustible à la place du copilote. Enfin, le MiG-35 peut aussi être engagé sur un porte-avions.

 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.