L’Autorité palestinienne affirme avoir reçu 221 millions de dollars de l'administration d'Obama

L’Autorité palestinienne affirme avoir reçu 221 millions de dollars de l'administration d'Obama© Ibraheem Abu Mustafa Source: Reuters
La bande de Gaza

Suscitant la polémique, le transfert de plus 200 millions de dollars aux Palestiniens par Barack Obama avant l’investiture de Donald Trump a déjà été effectué, a révélé un conseiller du président palestinien.

«Nous avons reçu la dernière somme débloquée par l’administration d’Obama. Ils ont transmis cet argent», a confié à l’agence de presse russe RIA Novosti le conseiller des affaires stratégiques du président palestinien Mahmoud Abbas, Husam Zomlot. Ce dernier a révélé que la décision de verser 221 millions de dollars à l’Autorité palestinienne avait été prise à Washington «il y a quelques semaines».

Le responsable palestinien espère également que «l’administration de Trump poursuivra la politique [à l’égard de l’Autorité palestinienne] de leurs prédécesseurs». Il a refusé de commenter la discussion aux Etats-Unis provoquée par cette décision de dernière minute de l’administration de Barack Obama prise quelques heures seulement avant l’investiture de Donald Trump. «L’aide est une question américaine interne. Ils [les Etats-Unis] décident eux-mêmes», a-t-il simplement répondu.

Ses propos démentent les informations publiées par The Times of Israelayant cité un haut responsable palestinien anonyme qui a déclaré que Donald Trump avait gelé le versement.

La transaction de cette somme à l’Autorité palestinienne par l’administration du président sortant a causé une polémique aux Etats-Unis. Alors qu'il était encore en poste pour quelques jours le secrétaire d’Etat John Kerry a formellement informé le Congrès de cette décision le 20 janvier. Bien que le Congrès ait initialement approuvé ce versement, au moins deux républicains l’ont fait suspendre, ce qui n’a pas de valeur légale mais est respecté normalement.

Lire aussi : L'administration Trump va réexaminer l'aide versée aux Palestiniens par Barack Obama

 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.