Contre les hooligans, la Suède interdit tout ce qui peut masquer le visage… sauf le voile religieux

Contre les hooligans, la Suède interdit tout ce qui peut masquer le visage… sauf le voile religieux© Miguel Medina Source: AFP
Les supporters suédois devront faire attention à ce qu'ils portent, désormais

Pour lutter contre la violence entre supporters de football, Stockholm va bannir des stades les accessoires permettant de dissimuler le visage, mais pas le voile, une exception qui fait grincer des dents du côté de la police.

En Suède, toute personne qui dissimulera «tout ou partie du visage de telle façon qu'il est plus difficile d'être identifié» dans une enceinte sportive risquera jusqu’à six mois de prison, et ce à compter du 1er mars 2017.

Le texte, adopté par le Parlement, précise toutefois que certaines personnes sont exemptées de l’obligation, à savoir celles «qui se couvrent le visage pour des motifs religieux ou celles qui, pour des raisons de service, portent un équipement», tels les pompiers ou les policiers.

Lors de sa présentation en juin 2016, le projet de loi avait suscité une polémique parmi les forces de l’ordre. «Nous pensons qu'il sera compliqué pour les spectateurs de savoir où se situe la limite entre ce qui est autorisé et ce qui ne l'est pas […] Il sera par ailleurs inutilement difficile pour les policiers sur le terrain de déterminer quand un visage masqué est l'expression d'une conviction religieuse ou quand la personne invoque un faux prétexte», avait alors fait remarquer le directeur juridique de la police nationale, Lars Tonneman, ajoutant qu’il était rare de rencontrer «des femmes en burqa dans les enceintes sportives».

Les affrontements entre les hooligans supportant des clubs de football différents sont récurrents dans le pays, où un Suédois était mort en 2014, agressé par un supporter rival.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.