Zoo de Tbilissi : des animaux échappés ont été tués sans raison

Capture d'écran de la vidéo de Ruptly
Capture d'écran de la vidéo de Ruptly

Plus de 300 animaux du zoo de Tbilissi ont été victimes des inondations. Quelques-uns sont décédés sur place, d’autres ont été abattus par les forces spéciales car ils avaient fui le zoo et erraient dans les rues de la capitale.

Le directeur du zoo de Tbilissi Zurab Gurielidze a appelé les autorités à ne pas tuer les animaux sauvages à moins que cela ne soit absolument nécessaire. «Dans le cas où un prédateur attaque un homme, sa liquidation est compréhensible. Mais plusieurs cas doivent être justifiés. Je ne suis pas sûr qu’une autorisation de tuer a été délivrée. Quelqu’un a peut-être outrepassé ses pouvoirs», a déclaré le directeur du zoo.

Par exemple, des employés du zoo ont retrouvé mort le jeune lion Choumba. Il a été abattu d’une balle dans la tête.

«Nous prions pour que si vous voyez un animal quelque part, vous ne le tuiez pas !!! Appelez-nous directement !!!», a écrit le zoo sur sa page de Facebook.

«Il y avait plus de 600 animaux dans le zoo, plus de moitié n’a pas survécu. Une partie des animaux qui se sont échappés a été tuée, l’autre a été transportée en lieu sûr», a confié l’administration du zoo.

Les craintes du zoo sur le sort de ses animaux pourrait être confirmée par les utilisateurs des réseaux sociaux qui affirment que les forces spéciales auraient ouvert le feu contre eux sans nécessité. Une pétition a été lancée pour demander au gouvernement d’enquêter sur les cas où les forces spéciales ont utilisé des armes sans raison.

Des ouvriers ont été vus en train de traîner des corps de tigres et de lions dans des camions lors d’une opération de nettoyage. Parmi les animaux qui se sont échappés, on trouve un hippopotame, sept ours, six lions, six tigres, des jaguars, 13 loups et un crocodile, qui nageait dans le centre de la capitale géorgienne.

Plusieurs d’entre eux erraient dans les rues de Tbilissi, à l’image de hippopotame auquel on est parvenu à injecter des tranquillisants.

Un ours a grimpé sur l’appareil de climatisation au premier étage d’un immeuble pour fuir les inondations.

Le Premier-ministre géorgien Irakli Garibashvili a conseillé aux habitants de Tbilissi de rester chez eux jusqu’à ce que tous les animaux aient été retrouvés retrouvés.

Les zoos étrangers, dont ceux de Prague et d’Erevan, ont offert leur aide aux responsables de celui de Tbilissi.

En savoir plus : A Tbilissi, des inondations jettent dans les rues des animaux sauvages

L’ancien président géorgien et actuel gouverneur de la région d’Odessa en Ukraine, Mikheïl Saakachvili, a pour sa part déclaré au nom de toute l’Ukraine, sa bonne volonté d’aider Tbilissi qui a souffert des inondations. Il a écrit sur sa page Facebook que les images de Tbilissi lui fendaient le cœur. Mais il faut rappeler que c’est lui-même qui a décidé, il y a huit ans de canaliser la rivière Vere dans un tuyau à cause de la construction des routes au centre de la capitale géorgienne. Les ingénieurs hydrauliques sont sûrs qu’une inondation de ce genre ne se serait pas produite si, à l’époque, l’ancien président géorgien avait écouté les arguments des experts.



Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales