«Cadillac One» : la voiture de Trump serait armée de canons à gaz lacrymogène et d’un fusil à pompe

«Cadillac One» : la voiture de Trump serait armée de canons à gaz lacrymogène et d’un fusil à pompe Source: Reuters
Donald Trump invulnérable dans sa Cadillac ?

Selon des informations d’Autoweek rapportées par The Hill, la nouvelle limousine présidentielle de Donald Trump sera ultra-protégée et lourdement armée. Elle est déjà connue sous le nom de The Beast, la bête en français.

Elle rentrera officiellement en service le 20 janvier, jour de l’investiture de Donald Trump au poste de 45e président des Etats-Unis. Et elle risque d’en mettre plein la vue.

Le journal The Hill, citant des informations du magazine Autoweek, a livré quelques détails croustillants sur l’équipement dont bénéficie cette automobile de marque Cadillac. En plus, des vitres et des portes à l’épreuve des balles, la limousine aurait ses propres canons à gaz lacrymogène et contiendrait un fusil à pompe.

Dans le cas où l’ambulance qui accompagne le cortège présidentiel ne pourrait accéder à «Cadillac One», des échantillons de sang du même groupe sanguin que celui de Donald Trump seraient présent à l’intérieur du véhicule.

Quant au blindage de type militaire, il serait tellement lourd que le président ne serait pas en mesure d’ouvrir les portes de l’intérieur du véhicule. D'après le New York Post, elle serait conçue pour résister aux attaques biologiques et chimiques. Toujours selon la publication de la Grande Pomme, son plancher serait conçu pour résister à une explosion éventuelle. 

Cette automobile un peu spéciale remplacerait la flotte d’une douzaine de limousines qui étaient affectés au président sortant Barack Obama, selon les informations d’Autoweek.

Lire aussi : La Folie de fin de règne à Washington

Le coût de celle qu'on surnomme déjà «la bête» : 1,5 millions de dollars, annonce le New York Post.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales