Lettonie : 300 soldats espagnols seront déployés dans un bataillon de l'OTAN aux portes de la Russie

Lettonie : 300 soldats espagnols seront déployés dans un bataillon de l'OTAN aux portes de la Russie Source: www.globallookpress.com
Le début de l'année 2017 est déjà marquée par un important renforcement des troupes de l'OTAN présentes en Europe de l'Est

Plusieurs centaines de soldats espagnols vont participer aux opérations de l'OTAN en Europe de l'Est, dans un bataillon sous commandement canadien. Ces troupes s'ajouteront aux milliers de militaires de l'OTAN transférés près des frontières russes.

Au cours d'une interview accordée à une radio, le ministre letton de la Défense, Raimonds Bergmanis, cité par l'agence d'information locale LETA, a annoncé le 11 janvier le déploiement en Lettonie d'une unité composée de 300 soldats espagnols.

Avec ce renforcement déjà programmé de plusieurs centaines d'hommes, la force multinationale de l'Alliance nord-atlantique en Lettonie, sous commandement canadien, sera composée de 1 200 militaires a par ailleurs précisé Raimonds Bergmanis. Les soldats canadiens constitueront le gros des troupes de ce groupe de combat. 

Le ministre letton de la Défense a également indiqué la poursuite des travaux en vue de la préparation de la future base militaire d'Adazi, située près de Riga et qui doit accueillir les soldats de l'OTAN. Ces derniers doivent être envoyés en Lettonie au cours du printemps 2017.

Selon l'agence lettone LETA, le déploiement du bataillon international sous commandement canadien a été décidé lors du sommet de l'OTAN à Varsovie en 2016, dans le cadre de la planification d'un important renforcement de la présence militaire de l'Alliance dans les pays baltes et en Pologne.

En juillet dernier, le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, a confirmé le déploiement des troupes canadiennes en Europe et en Lettonie, aux portes de la Russie. Selon l'agence LETA, Ottawa va devoir débourser près de 244 millions d'euros pour cette manœuvre militaire.

Il y a quelques jours, 2 800 unités de matériel militaire, dont des centaines de chars et autres véhicules de combat, ainsi que 4 000 militaires américains ont par ailleurs été transportés jusqu'au port allemand de Bremerhaven. Ces unités doivent être transférées dans différentes bases de l'OTAN à travers l'Europe de l'Est. L'objectif officiel est, selon l'OTAN, de faire face à «l’agression russe».

La Russie a de son côté déclaré à de multiples reprises que cette accumulation importante d'unités militaires près de ses frontières correspondait à des actions agressives et dangereuses pour la sécurité du continent européen.

Lire aussi : La France veut devenir le second des Etats-Unis dans l'OTAN

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales