Un djihadiste présumé réclame 50 000 euros à l’Etat belge pour sa détention à Guantanamo

Un djihadiste présumé réclame 50 000 euros à l’Etat belge pour sa détention à Guantanamo© Maren Hennemuth Source: www.globallookpress.com
Un détenu de Guantanamo, prison américaine salie par des accusations de torture
Suivez RT France surTelegram

Moussa Zemmouri, un belgo-marocain soupçonné de terrorisme, a décidé de porter plainte contre la Belgique, qu’il accuse de complicité pour avoir été détenu durant trois ans dans la prison américaine située à Cuba, où il aurait été victime de torture.

Enfermé à Guantanamo entre 2002 et 2005, Moussa Zemmouri, un belgo-marocain de 38 ans suspecté d'activités djihadistes, a déposé une plainte devant le comité contre la torture de l’ONU à l’encontre de l’Etat belge, auquel il réclame 50 000 euros de dédommagement.

«La Belgique est complice de sa détention illégale», a déclaré Walter Van Steenbrugge, l’avocat du terroriste présumé, au journal belge Het Nieuwsblad. Assurant que Bruxelles savait que son client «était torturé» à Guantanamo, l’avocat a indiqué que les autorités belges n’avaient pas fait assez pour pousser les Etats-Unis à l'extrader.

Soupçonné de terrorisme après divers séjours au Moyen-Orient, Moussa Zemmouri a été arrêté fin 2001 à la frontière entre le Pakistan et l’Afghanistan, puis livré aux autorités américaines. Il a ensuite été incarcéré, sans procès, dans la prison américaine basée à Cuba, avant d’être renvoyé en 2005 en Belgique, où il n’a pas été condamné.

Lire aussi : Déguisés en prisonniers, des partisans de la fermeture Guantanamo arrêtés à Washington

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix