Barack Obama : ce prix Nobel de la paix qui largue trois bombes par heure

Barack Obama : ce prix Nobel de la paix qui largue trois bombes par heure© Fabrizio Bensch Source: Reuters
Barack Obama saluent les militaires en arrivant à l'aéroport Tegel de Berlin

Une étude du Council on Foreign Relations (CFR) fait état d'un nombre spectaculaire des bombes larguées par les militaires américains en 2016. Ce n'est que l'une des promesses pacifistes non-tenues d'Obama. RT revient sur cette présidence agitée.

L'année 2016 a vu 26 171 bombes américaines - soit 72 par jour ou trois par heure - tomber sur différents pays d'Afrique, d'Asie et du Moyen-Orient.

Pas un seul jour du mandat d'Obama n'est passé sans actions militaires et les forces armées américaines sont déployées dans 70% des pays du monde.

Et la prison de Guantanamo n'est toujours pas fermée, malgré les multiples promesses du président sortant.

Un prix Nobel de la paix mérité, honoré ? RT vous propose un petite vidéo récapitulative pour en juger.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»