Sondage : des Occidentaux expriment leur peur d'une guerre mondiale et de nouveaux attentats

Sondage : des Occidentaux expriment leur peur d'une guerre mondiale et de nouveaux attentats© Marco Bello Source: Reuters
Un pronostic peu optimiste

Le monde serait menacé par une nouvelle guerre mondiale, plus d’attentats et une Russie qui constituerait «une menace militaire» pour la planète. Tels sont les craintes que dévoile un sondage réalisé dans plusieurs pays occidentaux.

En Occident, le pessimisme dominerait selon un sondage YouGov réalisé aux Etats-Unis et dans sept pays européens (France, Grande-Bretagne, Allemagne, Suède, Norvège, Danemark et Finlande). Les sondés estiment qu’un conflit armé international pourrait bientôt éclater. 64% des Américains et 61% des Britanniques interrogés attendent la troisième guerre mondiale. Ce chiffre est aussi de plus de 60% en France et en Allemagne. Dans le nord de l’Europe, par contre, de telles funestes prévisions sont moins élevées, tournant autour de 45%.

Le directeur de recherche de YouGov, Anthony Wells, constate que la France et les Etats-Unis sont les pays où l'on craint le plus une troisième guerre mondiale mais pour des raisons différentes. Alors que les Américains expliquent leurs craintes par l’arrivée au pouvoir de Donald Trump, les Français invoquent plus souvent le terrorisme. 81% des Français interrogés s'attendent ainsi à de nouveaux attentats dans leur pays. En comparaison, aux Etats-Unis et en Allemagne, près de 60% des personnes interrogées éprouvent une crainte similaire. Les Finlandais, qui n'ont pas eu à faire face à des attentats comme la France ou l'Allemagne, sont sans surpris les plus optimistes : seuls 26% s'attendent à des attaques terroristes sur leur territoire.

Lire aussi : Après l'attaque de Berlin, le discours sécuritaire revient en force en France

La Russie constitue aussi une «menace militaire» pour le monde, estiment ces sondés. Les Britanniques et les citoyens des pays du Nord semblent les plus préoccupés par la «menace russe». Dans ces pays, entre 67 et 71% des personnes interrogées ont exprimé cette peur. Les Américains, à 59%, sont ceux qui s’en inquiètent le moins.

 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales