Nouvel incident sur un vol de Malaysia Airlines

Nouvel incident sur un vol de Malaysia Airlines Source: Reuters
Avion de la compagne malaisienne sur le tarmac
Suivez RT France surTelegram

Une alerte sur l’incendie d’un moteur a causé l’atterrissage d’urgence d’un airbus de la Malaysia Airlines ce vendredi à Melbourne. La compagnie n'en finit plus d'accumuler les ennuis, après les deux tragédies de 2014 et la «faillite» qui en a suivi.

Les autorités australiennes ont rapporté que le vol MH148 de la compagnie malaisienne avec 300 personnes à bord à destination de Kuala Lumpur a été obligé de rebrousser chemin et d’effectuer un atterrissage d’urgence à l’aéroport de Melbourne vers 15h00, heure locale.

La compagnie aérienne a déclaré que l’Airbus 330 en question était en train d’être inspecté par des «ingénieurs de la Malaysia Airlines et du personnel au sol», «les premières vérifications n’ont pas révélé de traces d’incendie externe et l’évaluation se poursuit», a annoncé la compagnie malaisienne dans un communiqué.

La compagnie semble maudite tant les événements l’accablant s’enchainent. En mars 2014, un Boeing 777-200 a disparu mystérieusement peu après son décollage de Kuala Lumpur avec 239 personnes à bord. Le 17 juillet suivant, un autre Boeing 777 a été abattu par un missile au-dessus de l’Est Ukrainien en proie à un conflit armé, faisant 298 victimes.

Ces deux catastrophes aériennes ont eu raison de la santé financière de l’entreprise : le PDG de la compagnie a récemment déclaré que celle-ci était «techniquement en faillite», 6 000 emplois sur 20 000 vont être supprimés.

En savoir plus : Malaysia Airlines techniquement en faillite

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix