Mutinerie de Manaus : réfugié dans la forêt amazonienne, il nargue la police (PHOTOS)

Mutinerie de Manaus : réfugié dans la forêt amazonienne, il nargue la police (PHOTOS)
Après son évasion de la prison de Manaus, au Brésil, le compte de Brayan Bremer est toujours actif, capture d'écran Facebook

Après le massacre entre gangs dans la prison de Manaus, au Brésil, la police recherche toujours une bonne centaine de prisonniers évadés. L'un d'eux s'est réfugié dans la forêt primaire et poste des selfies, façon de défier les autorités.

Il s'appelle Brayan Bremer, et il était détenu pour vol dans l'établissement pénitentiaire de Manaus.

Après la mutinerie qui a causé la mort de 56 détenus le 1er janvier 2017 lors de règlements de comptes, certains ayant même été décapités, Bremer s'est réfugié comme dans la forêt amazonienne, dont la ville de Manaus est la porte d'entrée.

Caché par la végétation, il nargue depuis la police et célèbre sa liberté retrouvée.

Après l'émeute spectaculaire et meutrière, 144 détenus se sont évaporés dans la nature. 

Voir aussi : Après le massacre à la prison de Manaus, la police brésilienne poursuit les fugitifs (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales