«Cinq jours sans eau» : des rebelles empoisonneraient la source de Damas (EXCLUSIF)

«Cinq jours sans eau» : des rebelles empoisonneraient la source de Damas (EXCLUSIF)
Capture d'écran de la vidéo de RT

La capitale syrienne a été sans eau pendant cinq jours. Les médias occidentaux ont accusé le gouvernement de perturber l’approvisionnement, mais ce sont visiblement des rebelles qui sont derrière la crise d'eau, avec des menaces en vidéo renouvelées.

Damas est un des endroits les plus sécurisés de la Syrie ravagée par la guerre. Mais les forces rebelles ont une ressource puissante qu’ils ont utilisée dans le passé. La semaine dernière, le gouvernement a accusé les rebelles d’avoir contaminé avec du diesel et des poisons la source d’eau d’Ayn al-Fiji qui assure 65 % de l’eau de Damas. La correspondante de RT sur place a enquêté sur la situation dans la capitale syrienne dans son reportage.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales