Cologne : une manifestation d'extrême-droite prévue pour le Nouvel an interdite par la police

Cologne : une manifestation d'extrême-droite prévue pour le Nouvel an interdite par la police© Fabrizio Bensch Source: Reuters

La police de Cologne a interdit une manifestation planifiée par le parti islamophobe NPD pour la Saint-Sylvestre. Le rassemblement était organisé en protestation contre les agressions sexuelles de Cologne du 31 décembre 2015.

«Le président de la police de Cologne, Jurgen Mathies, a interdit la manifestation du NPD prévue pour le 31 décembre», lit-on dans un communiqué de presse de la police de Cologne. 

«La raison de l'interdiction est la menace sérieuse pour la sécurité publique, qui ne peut être évitée autrement», ajoute le communiqué. Selon la déclaration, les responsables de l'application des lois tiendront une conférence le 28 décembre pour fournir plus de détails sur la décision du chef de la police.

L'autorisation de la manifestation a été demandée par un particulier, mais l'organisation générale est menée par le parti national ultra-nationaliste d'Allemagne (NPD). La personne en question peut faire appel de la décision par le biais de «procédures administratives judiciaires», a annoncé la police.

La manifestation devait avoir lieu devant la célèbre cathédrale de Cologne, tout près de la gare centrale de la ville. A cet endroit, les célébrations du Nouvel An du 31 décembre 2015 ont acquis une bien triste notoriété après que des centaines de femmes ont été harcelées sexuellement, agressées et volées par des groupes de jeunes hommes, dont de nombreux réfugiés et demandeurs d'asile durant cette nuit de fête.

Plus jamais ça 

Le rassemblement interdit du NPD était censé montrer la «solidarité» avec les femmes agressées à Cologne le 31 décembre 2015. Un post sur la page Facebook dédiée à la manifestation déclarait notamment que la grande place de Cologne ne devait pas être une no-go-zone.

«Ce qui s'est passé l'année dernière ne doit plus jamais se reproduire», a déclaré le chef de la police de Cologne, commentant les plans pour assurer la sécurité de la Saint-Sylvestre à Cologne.

Afin d'éviter une répétition des événements tragiques de l'an dernier, la police de la ville a récemment annoncé une très forte mobilisation pour la soirée de la Saint-Sylvestre. 1 500 policiers seront ainsi déployés pour surveiller les célébrations et une surveillance accrue de la place de la cathédrale et de la zone située en face de la gare centrale par des caméras sera mise en place.

Selon les dernières informations officielles citées par Die Welt, les actes d'agression sexuelle à Cologne ont jusqu'à présent abouti à 267 enquêtes contre 333 suspects. Cependant, la moitié des procédures ont été abandonnées par les procureurs, ajoute le responsable, bien que 30 auteurs aient été condamnés par la justice.

La manifestation du NPD a également suscité une vive opposition des mouvements «antifas» et gauchistes. Il ne faut pas permettre au NPD de «profiter» de la manifestation et «d'utiliser la presse internationale» pour promouvoir leurs idées, a déclaré dans un message le mouvement «Cologne contre l'extrême-droite». Selon le communiqué du mouvement «antifa», le NPD voudrait simplement exploiter la situation pour promouvoir ses idées «racistes».

Lire aussi : Allemagne : affrontements lors d’un rassemblement Pegida (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.