Premier test concluant pour le nouveau FC-31 chinois, moitié moins cher que son concurrent américain

Premier test concluant pour le nouveau FC-31 chinois, moitié moins cher que son concurrent américain Source: Reuters
Le FC-31 chinois est le premier concurrent du F-35 américain.

La Chine tente de s'imposer sur le marché de l'aviation militaire. Le FC-31 est ainsi le premier concurrent au F-35 américain dans le domaine des chasseurs furtifs de cinquième génération - il a de plus l'avantage d'être presque deux fois moins cher.

Le journal chinois China Daily annonce ce 26 décembre que la Chine vient de procéder aux premiers tests de ses nouveaux FC-31 Gyrfalcon au-dessus de la ville de Shenyang dans le nord-est du pays. Ces avions furtifs indétectables de cinquième génération se sont révélés à la hauteur des attentes, selon des sources de la Shenyang Aircraft Corporation, appartenant à l'industrie aéronautique d'Etat.

Capable de transporter jusqu'à huit tonnes d'armes, son autonomie de vol atteint 1 250 kilomètres et sa vitesse maximale s'établit autour de Mach 1,8. Mais son principal avantage est surtout son prix. «Je pense que d'excellentes perspectives s'offrent au FC-31 sur le marché, avec un prix de production que j'estime à 70 millions d'euros pièce», a indiqué un représentant de la Shenyang Aircraft Corporation - soit moitié moins que le F-35 de Lockheed Martin, leader américain du marché.

L'objectif de conquête du marché de l'aviation militaire est pleinement assumé par Pékin qui indique vouloir «mettre un terme au monopole de certaines nations sur le marché des avions de cinquième génération», faisant implicitement référence aux Etats-Unis. «Le FC-31 peut rivaliser avec n'importe quel engin de son espèce», affirme d'ailleurs la Shenyang Aircraft Corporation.

Entre autres déboires, le F-35 américain a été critiqué par Donald Trump dans un tweet pour son prix jugé trop élevé  le 24 décembre dernier. La société Lockheed-Martin avait alors vu sa cote boursière baisser de façon spectaculaire - de quoi déstabiliser le leader du marché dans un contexte pourtant délicat. En effet, depuis plusieurs années, le marché de l'aviation militaire connaît une évolution favorable à l'apparition de nouveaux concurrents, dont la Chine entend bien faire partie.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.