La vidéo d'un Américain de 91 ans atteint d'Alzheimer qui se fait «taser» par un policier révélée

La vidéo d'un Américain de 91 ans atteint d'Alzheimer qui se fait «taser» par un policier révélée© Capture d'écran @LiveLeak
Dans le Kansas, aux Etats-Unis, un homme âgé de 91 ans a été victime d'un coup de pistolet électrique Taser de la part d'un policier, avant de décéder deux mois plus tard

Alors que la police enquête sur cette affaire depuis plusieurs mois, une vidéo montrant un nonagénaire recevoir un coup de pistolet électrique dans le dos a été diffusée sur internet. L’homme est décédé deux mois après l’incident.

Le site de la radio locale du Kansas KWCH a révélé le 22 décembre la vidéo d'un incident qui s'est déroulé en mars, dans lequel on voit une vieille personne de 91 ans recevoir un coup de Taser dans le dos, alors qu’elle aurait refusé de suivre les forces de l’ordre, qui tentaient de la faire monter dans un van pour une visite chez le médecin.

Tandis que le vieillard, qui se trouvait dans sa maison de repos du Minneapolis, hurle de douleur, on entend un agent lui lancer : «Détends-toi mon pote !». L’homme a ensuite été menotté, mis sur une civière, puis emmené à l’hôpital.

Les agents de la police du Kansas que l’on voit sur les images étaient intervenus après que le nonagénaire, qui souffrait de la maladie d’Alzheimer, aurait été accusé d’avoir frappé un autre patient de la maison de repos où il se trouvait.

ATTENTION ! LA VIDEO QUI SUIT PEUT HEURTER LA SENSIBILITE

Auteur: The World 24H

Sous couvert d’anonymat, la famille de l’homme, qui est décédé environ deux mois après l’incident, accuse les officiers d’avoir fragilisé la santé cardiaque du vieil homme et de lui avoir cassé le poignet en lui passant les menottes.

Une enquête a été ouverte en mars par le Bureau du shérif du district d’Ottawa.

Contacté par KWCH, le shérif a indiqué qu’il ne souhaitait pas s’exprimer publiquement sur l’affaire avant la fin de l’enquête.

Lire aussi : Etats-Unis : des policiers américains tirent au Taser sur un homme noir qui avait obtempéré (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.