Alep-Est : de probables dispositifs de torture découverts dans une base de rebelles (VIDEO)

Alep-Est : de probables dispositifs de torture découverts dans une base de rebelles (VIDEO)© Ruptly

Dans un bâtiment d'Alep-Est qu'ils ont repris aux combattants rebelles, des militaires syriens ont trouvé une chaîne munie d'un crochet qui semble avoir servi à supplicier des civils captifs, ainsi que des obus de mortiers et des munitions.

C'est un décor lugubre qu'a filmé en exclusivité l'équipe de l'agence russe Ruptly, le 15 décembre, dans un quartier d'Alep-Est libéré par l'armée syrienne : «Voici l'un des moyens de torture qu'ont utilisés les rebelles», a indiqué Muhammad Hamud, un soldat syrien filmé par les journalistes, en présentant une chaîne en métal suspendue au plafond et terminée par un crochet. «Quand nous sommes arrivés et avons libéré ce bloc résidentiel, les civils étaient assis ici, emprisonnés», a poursuivi le militaire, en précisant que les captifs étaient au nombre de 15 dans ce sinistre lieu.

La scène a été tournée dans une base abandonnée par des combattants rebelles, dans un quartier de la partie orientale d'Alep. Le soldat de l'armée syrienne interrogé par Ruptly a également dévoilé à la caméra des drapeaux noirs trouvés sur place, qui semblent faire référence au groupe djihadiste du Front Fatah al-Sham (anciennement Front al-Nosra) et Daesh.

Autre découverte de l'armée syrienne dans cette base : une importance quantité d'obus de mortier, ainsi qu'une imposante machine servant à fabriquer des munitions d'armes à feu – des équipements qui pourraient provenir des territoires contrôlés par l'Etat islamique, en Syrie ou en Irak.

Damas sur le point de reprendre la totalité de la ville d'Alep

Au cours des derniers jours, l'armée syrienne est parvenue à libérer la plupart des derniers quartiers d'Alep-Est encore sous le contrôle des groupes rebelles. D'après les autorités russes, les insurgés ne seraient désormais plus en possession que d'une zone de 2,5 kilomètres carrés dans la ville syrienne.

Jeudi 15 décembre, les autorités syriennes ont entamé l'évacuation d'Alep-Est de quelque 5 000 rebelles et membres de leurs familles, via un corridor de 21 kilomètres.

Lire aussi : Alep : à travers les quartiers dévastés par les rebelles (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales