Quand le FBI tentait de persuader l'Islande de l'aider à piéger Julian Assange... en vain

Quand le FBI tentait de persuader l'Islande de l'aider à piéger Julian Assange... en vain© Chip East Source: Reuters
Agent du FBI

L’ancien ministre de l'Intérieur islandais a révélé que l’administration d’Obama avait dépêché sur l'île des agents du FBI pour y tendre un piège à Julian Assange en 2011. Reykjavik s'y était opposé.

Alors que le mandat de Barack Obama touche à sa fin, l’ancien ministre de l’Intérieur islandais Ogmundur Jonasson a décidé de raconter, dans une interview publiée dans le journal Katoikos le 7 décembre 2016, comment il avait refusé de coopérer avec le FBI. 

D’après ses révélations, en juin 2011, l'administration de Barack Obama avait informé le gouvernement islandais que des hackers cherchaient à «désorganiser les logiciels du pays» et offert son aide. L’ancien ministre avait alors rejeté cette proposition, craignant que ces «bonnes intentions» ne cachent une «manœuvre quelconque». Plus tard, le FBI, lui même, a expliqué «le véritable but de l'envoi de ses agents en Islande».

«Durant ce même été 2011, toute une équipe d'agents du FBI a débarqué en Islande, demandant notre coopération pour tendre un piège à Julian Assange et WikiLeaks», a indiqué l'ancien vice-ministre.

«Mais, étant donné que les Américains ne sont pas autorisés à faire le travail de la police islandaise à sa place, et que la répression de Wikileaks n'était pas du tout mon objectif, j'ai tout de suite coupé court à toute possibilité d'activité des Américains sur le sol islandais», a-t-il poursuivi, précisant qu’il avait demandé aux agents du FBI de quitter l’Islande immédiatement.

«Si je devais choisir entre Wikileaks d'un côté, et le FBI ou la CIA de l'autre, je n'hésiterais pas un seul instant à opter pour Wikileaks», a-t-il conclu. 

Lire aussi : Julian Assange, homme de l'année pour les lecteurs du magazine Time ?

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»