Alep : le secrétaire d'Etat Kerry reconnaît que l'opposition a «parfois» retenu des civils en otage

Alep : le secrétaire d'Etat Kerry reconnaît que l'opposition a «parfois» retenu des civils en otage© Abdalrhman Ismail Source: Reuters
Les habitants d'Alep ont été empêchés de fuir les combats, rapporte John Kerry

Selon le secrétaire d'Etat américain John Kerry, les rebelles syriens qualifiés de «modérés» par Washington ont bien freiné l'arrivée de l'aide humanitaire et empêché les civils de s'enfuir d'Alep, où l'évacuation se poursuit avec l'aide des Russes.

«Il est vrai qu'il y a eu certaines occasions où certains éléments de l'opposition ont menacé des gens qui allaient quitter [Alep] et, dans certains cas, empêché l'assistance humanitaire d'être délivrée», a indiqué John Kerry, qui répondait à une question de RT en conférence de presse, après la réunion de représentants de pays soutenant les rebelles syriens à Paris.

Le secrétaire d'Etat américain a ensuite précisé le sens des discussions : «Nous nous sommes rassemblés ici [à Paris] pour parler avec urgence de quelles étapes supplémentaires, s'il y en a, ou quels mécanismes créatifs pouvaient être employés, après plusieurs années maintenant de différentes tentatives, pour essayer de réunir les parties pour mettre un terme [à la guerre].»

Il a ensuite salué les efforts de «la coalition de 68 nations» et d'autres pays «comme l'Iran et la Russie» pour combattre le groupe terroriste Daesh et a souligné une importante progression dans cet objectif.

«Alors que nous commençons à compter les jours de l'administration Obama, je veux qu'il soit parfaitement clair que nous avons fait des progrès énormes à cet égard. De nombreuses communautés ont été libérées et les gens ont pu retourner chez eux», a déclaré John Kerry. Il a ensuite précisé : «Plus de 55% du territoire qui avait été pris par Daesh a maintenant été libéré.»

Alors que les forces russes et syriennes continuent de gagner du terrain face aux groupes djihadistes à l'est d'Alep, le Centre russe pour la réconciliation en Syrie a indiqué avoir participé à l'évacuation de quelque 78 000 civils depuis le début de l'opération pour libérer la ville du nord-ouest de la Syrie.

Lire aussi : Plus de 78 000 civils ont quitté l’Est d’Alep depuis le début de l’évacuation

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.