Irak : des douzaines de civils tués dans un bombardement près de la frontière syrienne

Irak : des douzaines de civils tués dans un bombardement près de la frontière syrienne Source: Reuters
Le bilan de cette frappe aérienne pourrait dangereusement s'allonger

Des douzaines de civils ont trouvé la mort le 7 décembre dans une frappe aérienne sur la ville de Qaim, contrôlée par Daesh. Parlementaires locaux et médecins l'ont confirmé à Reuters. Des femmes ainsi que des enfants figurent parmi les victimes.

Selon des sources locales rapportées par Reuters, la frappe a touché un marché bondé de la ville de Qaim située près de la frontières syrienne. Des sources médicales locales rapportent qu’au moins 55 civils ont trouvé la mort dont 12 femmes et 19 enfants.

Les corps de plusieurs militants de Daesh auraient également été découverts dans les décombres.

Selon Reuters, les officiels irakiens n’ont pas souhaité commenter immédiatement le drame. Amaq, l’agence de presse de l’Etat islamique a publié une vidéo montrant ce qui serait la zone touchée après la frappe et blâme l’armée irakienne.

On peut y apercevoir voitures en flammes, immeubles endommagés et cadavres ensanglantés jonchant le sol.

Lire aussi : Face à l'avancée de l'armée irakienne, Daesh utilise des enfants kamikazes

Cette frappe intervient alors que l’armée irakienne mène depuis plusieurs semaines une campagne pour déloger Daesh de la ville.

Plus généralement, les forces irakiennes luttent contre l’Etat islamique sur une grande partie de leur territoire. Notamment dans la ville de Mossoul, fief de Daesh, qui a été le théâtre de terribles combats ces dernières semaines.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales

Sondage

Que redoutez-vous le plus du prochain président ?

Résultats du sondage