Syrie : plus de 2 500 combattants ont été amnistiés en une semaine

Syrie : plus de 2 500 combattants ont été amnistiés en une semaine© Abdalrhman Ismail Source: Reuters
Les terroristes du Front Fatah Al-Cham

Le Centre russe pour la réconciliation en Syrie a fait savoir que, depuis le 28 novembre, Damas avait octroyé une amnistie à plus de 2 500 combattants rebelles, qui luttaient jusqu’ici contre les troupes gouvernementales.

La ville syrienne d’Al-Tall qui était occupée par les terroristes du Front Fatah Al-Cham, l’ex Front Al-Nosra depuis qu’il a rompu avec Al-Quaïda, est entièrement repassée sous le contrôle des forces gouvernementales, après que quelque 500 terroristes ont consenti à déposer les armes et à la quitter avec leurs familles. D’après les estimations du Centre russe pour la réconciliation en Syrie, cela fait un total de plus de 2 500 personnes. A tous et à toutes, Damas a octroyé une amnistie même s’ils luttaient jusqu’ici contre les troupes gouvernementales.

«Avant de quitter Al-Tall et de se déplacer à Idleb, les combattants ont donné aux troupes gouvernementales toutes leurs armes lourdes et plus de 200 armes légères, ainsi que des cartouches», a fait savoir le Centre russe dans un communiqué.

Fin novembre, Damas et les troupes de l’opposition avaient conclu une trêve temporaire dont les termes précisaient que le gouvernement fournirait 44 autobus aux combattants pour qu’ils puissent sortir de la ville.

Lire aussi : Bombardement à l’ouest d’Alep : trois morts et plus de 44 blessés

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.