En direct : le sommet du G7 se tient en Allemagne malgré les manifestations

Les leaders du G7© Michael Dalder Source: Reuters
Les leaders du G7

La crise en Ukraine et l’économie grecque sont les principales questions du sommet du G7 en Bavière. L’événement a quand-même été terni par la présence de manifestants altermondialistes qui prévoient d’organiser d’autres happenings.

Lundi, 8 juin

16:50 GMT

Le premier ministre japonais espère que Vladimir Poutine se rendra cette année au Japon.
«Nous voudrions que Vladimir Poutine vienne au Japon cette année. Pour régler des problèmes mondiaux, y compris la crise en Ukraine, il faut faire intervenir la Russie. […] Nous sommes persuadés qu’il faut continuer le dialogue avec Moscou», a–t-il précisé.

16:40 GMT

«Nous devons maintenir la pression sur la Russie. Nous devons appeler l’Ukraine à respecter ses obligations. Nous espérons que nous n’aurons pas besoin de nouvelles étapes pour renforcer les sanctions contre la Russie», a déclaré Barack Obama lors de la conférence de presse.

16:20 GMT

Selon l'agence Tass, Barack Obama aurait déclaré que le G7 continue de fournir une aide économique à l'Ukraine.

«Nous devons continuer à fournir au président Porochenko et à son gouvernement l’aide nécessaire pour mener des réformes économiques et politiques», croit David Cameron.

16:00 GMT

Le G7 a décidé de renforcer la lutte contre le terrorisme mondial et son financement. Les dirigeants ont confirmé «leur obligation de geler les actifs des terroristes», lit-on dans son communiqué.

15:50 GMT

Le premier ministre italien Matteo Renzi a déclaré que tous les pays s’intéressaient au retour de la Russie sur la scène mondiale pour régler les crises.

«Tous les membres du G7 s’intéressent au retour de la Russie sur la scène mondiale parce que tous confirment le rôle important de ce pays et la contribution qu’il pourrait apporter à la résolution des crises, comme en Syrie. Dans ce cadre, nos discussions n’ont pas connu de moment négatifs», a-t- il précisé.

15:40 GMT

François Hollande a déclaré que la décision de prolonger les sanctions européennes adoptées à l'encontre de la Russie jusqu'à la fin de l'année serait adoptée lors du conseil européen à la fin du mois de juin.

«Il est vraisemblable que ce sera la position qui sera avancée par les autorités européennes», a-t-il annoncé. «Pour l'instant il n'y a pas de raison non plus de les lever», a-t-il ajouté.

15:30 GMT

A la question de savoir quelles sanctions concrètes pourraient être imposées à la Russie, Angela Merkel a répondu que «ce n’était pas le sujet des discussions». «Nous n’avons pas discuté de la question du renforcement des sanctions contre la Russie», a-t-elle ajouté.

15:25 GMT

La chancelière allemande Angela Merkel s’est exprimée en faveur du maintien de la Grèce dans la zone euro. «Nous voudrions que la Grèce continue de faire partie de la zone d’euro».

15:15 GMT

Le G7 soutient les efforts du groupe des 5+1 sur l’Iran quant à la signature d’un accord final sur le programme nucléaire iranien d’ici au 30 juin.

15:10 GMT

Les dirigeants du G7 prônent l’abandon de l’essence vers la fin du siècle.

15:05 GMT

Le G7 a besoin de la Russie pour régler les conflits internationaux, a déclaré Merkel.

«Nous avons beaucoup de formats auxquels la Russie prend part naturellement. Premièrement, le format Normandie. Comme on l’a déjà remarqué, c’est un grand soutien pour nous», a déclaré Angela Merkel.

15:00 GMT

Les pays du G7 se sont mis d’accord pour allouer 100 milliards de dollars d’ici à la fin 2020 à la la lutte contre le changement climatique.

14:50 GMT

Le G7 formera un groupe de travail à Kiev pour mettre en œuvre des réformes et lutter contre la corruption, a déclaré la chancelière allemande Angela Merkel. 

14:40 GMT

Conférence de presse d’Angela Merkel à l’issue du G7 

14:25 GMT

La lutte contre la corruption sera l’un des sujets principaux du prochain sommet du G7 qui aura lieu dans la ville japonaise de Sima. Tel est l’accord qui a été conclu entre le premier ministre nippon et son homologue britannique.

«Il faut inclure le sujet de la lutte contre la corruption à l’agenda du prochain sommet du G7», a précisé David Cameron.

Au cours de leur rencontre, les deux dirigeants ont aussi confirmé la nécessité d’aborder la coopération dans la domaine militaire. Ils ont en outre décidé d’unir leurs efforts pour ouvrir une zone de libre-échange entre le Japon et l’UE d’ici à la fin d’année.

13 : 40 GMT

La chancelière allemande Angela Merkel a salué les membres de la délégation arrivés en Allemagne pour mener des discussions de travail avec G7. La délégation comprend notamment la directrice du FMI Christine Lagarde, le président de la Banque Mondiale Jim Yong Kim, le directeur de l’OMC Roberto Azevedo, le secrétaire de l’ONU Ban Ki-moon, le premier ministre irakien, le président tunisien ou encore la présidente du Libéria. 

13:05 GMT

Une source gouvernementale de l’UE affirme que le communiqué de presse du G7 est prêt.

11:25 GMT

Les présidents de la France et des Etats-Unis se sont rencontré dans les coulisses du G7 en Bavière. Selon la Maison Blanche, ils se sont mis d’accord sur les questions internationales, y compris l’application des sanctions contre la Russie et le dossier nucléaire iranien. Néanmoins, la France s’est montrée plus stricte sur les négociations avec l’Iran.

D’après la Maison Blanche, les présidents ont également discuté du changement climatique, du commerce mondiale, de la lutte contre Daesh en Irak et en Syrie et de l’instabilité en Libye.

11:05 GMT

Les leaders de G7 discuteront aujourd’hui la lutte contre les groupes terroristes 

Dimanche, 7 Juin

12:45 GMT

Regardez en direct les manifestations  qui sont toujours en cours  à Garmisch-Partenkirchen, à proximité du château d'Elmau où se déroule le sommet du G7 en Bavière

11:00 GMT

Le Premier ministre britannique déclare que l’Europe doit rester unie sur les sanctions décrétées contre la Russie en raison du conflit en Ukraine, malgré les difficultés que cela provoque, rapporte Reuters.

«Nous devons nous assurer que l’Europe reste unie», a déclaré David Cameron aux journalistes lors du sommet du G7.

«Elles [les sanctions] ont un impact sur tous les pays.[Mais] la Grande-Bretagne n’a pas laissé la prédominance de ses services financiers l’empêcher de donner une réponse forte à l’agression soutenue par la Russie», a poursuivi le locataire du 10 Downing Street.

10:05 GMT

Le président du Conseil européen Donald Tusk a indiqué que les membres du G7 voudraient voir la Russie revenir à la table du forum.

«Nous préférerions tous voir la Russie à la table du forum pour qu’il puisse redevenir le G8. Mais notre groupe porte une communauté des valeurs, ce qui explique pourquoi la Russie n’est pas avec nous aujourd’hui et pourquoi elle ne sera pas invitée aussi longtemps qu’elle agit de manière agressive contre l’Ukraine ou d’autres pays», a déclaré Donald Tusk en conférence de presse.

09:57 GMT

Quant aux manifestants qui ont entrepris de se rendre à Schloss Elmau hôtel qui accueille les dirigeants des pays du G7, on dirait qu’ils sont au bout de leur périple, un barrage de policier les empêchant d’accéder à l’hôtel.

Denise Reese qui travaille pour l’agence Ruptly, et qui est sur place rapporte que l’atmosphère est détendue et que rien ne laisse croire que la situation pourrait dégénérer entre les forces de l’ordre et les 500 manifestants présents.

09:53 GMT

Le premier ministre britannique est arrivé en Bavière pour assister au sommet G7. Il a l’intention de pousser les représentants de l’Union européenne à accélérer les négociations en vue de la conclusion d’un accord commercial portant sur des milliards de dollars entre l’UE et les Etats-Unis.

Son intervention interviendrait après que le négociateur en chef de l’UE a déclaré en avril dernier que les négociations sur la conclusion de ce Partenariat transatlantique de commerce et d’investissement (TTIP) se prolongeraient jusqu’en 2016

«Nous avons lancé ça au sein du G8 à Lough Erne, en 2013», a confié un officiel britannique aux journalistes selon l’agence Reuters, avant d’ajouter : «C’était il y a 700 jours et le Premier ministre a l’impression que nous devrions faire des progrès plus rapides»

09:32 GMT

Barack Obama et Angela Merkel en compagnie des habitants de la région.

Barack Obama et Angela Merkel © Daniel Karmann Source: Reuters
Barack Obama et Angela Merkel

09:24 GMT

Barack Obama avait déclaré avant le début du sommet du G7, que les dirigeants discuteraient de ce qu’ils considéraient comme «une agression» russe en Ukraine, de même que les menaces posées par l’extrémisme et du changement climatique.

«Au cours de deux jours qui viennent à Elmau, nous allons discuter de notre avenir commun, de l’économie mondiale qui crée d’emploi et des possibilités, du maintien d’une Union européenne forte et prospère, de l’établissement d’une nouvelle coopération commerciale à travers l’Atlantique, de notre opposition à l’agression de la Russie en Ukraine et de contrer les menaces allant de l’extrémisme violent au changement climatique», avait expliqué le président américain, selon l’agence Reuters.

Barack Obama© Hannibal Hanschk Source: Reuters
Barack Obama

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales