Allemagne : un membre présumé de Daesh arrêté pour avoir infiltré les services secrets

Allemagne : un membre présumé de Daesh arrêté pour avoir infiltré les services secrets© Wolfgang Rattay Source: Reuters
Un membre des services secrets allemands au cours d'une visite de la chancelière Angela Merkel

Un employé des services secrets allemands a été interpellé pour avoir dévoilé des informations classées "secret-défense" sur des forums de discussion islamistes, en vue d'un attentat contre le QG du renseignement à Cologne.

Un membre des services secrets allemands, le Bundesamt für Verfassungsschutz (BfV) vient d'être arrêté ce mardi 29 novembre. Selon le journal Die Welt, il est suspecté d'avoir fomenté un attentat en divulguant des informations confidentielles sur des forums de discussions islamistes. Il se trouve pour l'heure en garde à vue.

Selon le journal Der Spiegel, l'homme aurait partiellement reconnu les faits et déclaré aux procureurs qu'il voulait infiltrer le BfV afin d'y collecter toutes les informations nécessaires pour mener une attaque à la bombe sur ses quartiers généraux «au nom d'Allah».

Agé de 51 ans, il était employé par son service depuis plusieurs années et était chargé de surveiller les activités des islamistes en Allemagne. Il avait passé toutes les procédures de recrutement avec succès.

Son comportement avait éveillé les soupçons d'un autre membre des services secrets allemands, qui s'est fait passer pour un extrémiste musulman afin de surveiller ses activités durant plusieurs semaines, amenant finalement à son arrestation.

L'homme s'était converti à l'islam il y a deux ans. Le quotidien allemand précise qu'il aurait prêté allégeance au combattant djihadiste de l'Etat islamique Mohamed Mahmoud. Ce dernier, après avoir été emprisonné pour avoir soutenu Al-Qaïda en fondant sa propre organisation islamiste, a été expulsé d'Allemagne l'an passé. Il était alors apparu dans une vidéo de propagande de Daesh. 

Les services secrets allemands ont affirmé qu'il n'y avait «aucun danger» pour ses agents ou leur famille, tout en confirmant l'arrestation d'un de ses employés et les soupçons qui pèsent sur lui.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.