Crash de l’avion d’une équipe de football brésilienne : 76 morts selon la police

Un avion transportant l’équipe du club Chapecoense, finalistes de la Copa Sudamericana, compétition de football pour les pays d’Amérique du Sud, s’est écrasé en Colombie. Il y avait 72 passagers et neuf membres d'équipage à bord.

Mise à jour automatique
  • Les autorités de l’aviation civile font savoir que six personnes avaient survécu au crash, dont trois joueurs, deux membres d’équipage et un journaliste. Selon le directeur de la police José Acevedo Ossa, les recherches ont été suspendues, il n'y aurait aucun autre survivant.

  • Selon la police, 76 personnes sont décédées dans le crash de l’avion.

  • Un total de 13 personnes aurait survécu au crash, selon la radio 360 Radio Colombia.

    Les autorités colombiennes de l’aviation civile annoncent de leur côté que six personnes auraient survécu.

  • Toutes les heures, l'identité d'autres rescapés est révélée. Les gardiens de but Jackson Follman et Marcos Danilo ont échappé à la mort. Il avait déjà été annoncé que le défenseur Alan Ruschel avait survécu. Ce dernier a été hospitalisé avec de nombreuses fractures et blessures à la tête. Un des autres survivants serait un journaliste nommé Rafael Henzel.

  • Des opérations de sauvetage sur le site du crash ont été suspendues en raison de fortes pluies dans la région.

  • Une touchante vidéo a été diffusée sur les réseaux sociaux. Elle montre comment les joueurs du Chapecoense et leurs entraîneurs se réjouissaient de leur accession à la finale de la Copa Sudamericana. C’est l’une des dernières vidéos de l’équipe.

  • Selon le maire de la ville de La Ceja, Elkin Ospina, le bilan de la tragédie s’élèverait à 25 morts.

  • Les secouristes poursuivent leur travail sur le lieu du crash.

  • Alan Ruschel, défenseur de l’équipe, a survécu dans le crash et a été transporté dans un hôpital local.

  • Un communiqué de l’aéroport de Jose Maria Cordova indique qu’une panne électrique a été à l’origine du crash. Le maire de la ville de La Ceja, Elkin Ospina, avait précédemment annoncé que la tragédie avait été engendrée par un manque de carburant.

Découvrir plus

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales