L'armée israélienne dit avoir tué «quatre combattants liés à l'EI» dans le Golan

L'armée israélienne dit avoir tué «quatre combattants liés à l'EI» dans le Golan        © JALAA MAREY Source: AFP
Des soldats israéliens patrouillant dans la partie du Golan occupée par Israël, en février 2015 (photo d'illustration)

Tsahal a fait savoir qu'elle avait abattu quatre membres d'un groupe lié à Daesh qui avaient attaqué certains de ses soldats dans la partie occupée par Israël du Golan syrien.

Des soldats israéliens ont essuyé des tirs d'armes automatiques et d'obus de mortier de combattants de la Brigade des martyrs de Yarmouk, liée à l'organisation terroriste Etat islamique, dans la partie du Golan syrien occupée par Israël, a indiqué dimanche 27 novembre à l'agence AFP le porte-parole de l'armée israélienne, Peter Lerner. Tsahal a répliqué par des tirs, puis l'aviation israélienne a tué les quatre individus à l'origine de l'attaque.

Israël, qui se trouve officiellement toujours en état de guerre avec la Syrie voisine, mène des opérations régulières contre le groupe armé chiite libanais Hezbollah, engagé dans le conflit syrien au côté de Damas. En outre, dans la partie du plateau du Golan qu'elle occupe, l'armée israélienne réplique aux projectiles et tirs perdus qu'elle essuie parfois de la part des acteurs du conflit syrien.

L'annexion du Golan par Israël en 1981, à la suite de la guerre des Six Jours, n'est pas reconnue par la communauté internationale, qui le considère toujours comme faisant partie du territoire de l'Etat syrien.

Lire aussi : Syrie : un député israélien accuse Israël de soutenir le Front Al-Nosra sur le plateau du Golan

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.