Belgique : le téléphone du frère d'Abdeslam que la police cherchait... était au commissariat

Belgique : le téléphone du frère d'Abdeslam que la police cherchait... était au commissariat© Yves Herman Source: Reuters

La police belge a retrouvé le portable du frère de Salah Abdeslam, terroriste impliqué dans les attentats du 13 novembre, sous une pile de dossier dans un commissariat. Elle a raté 13 occasions de démasquer les auteurs des attentats.

Le service antiterroriste belge était accusé par une enquête interne d'avoir perdu le téléphone portable de Brahim Abdeslam, le frère ainé du terroriste Salah Abdeslam. Mais le quotidien belge La dernière heure révèle qu'il a en réalité été égaré en amont, par la police de Molenbeek. Après une fouille minutieuse des bureaux du commissariat de Molenbeek, le précieux téléphone a enfin été retrouvé...sous un pile de dossiers. 

L'unité de la police judiciaire fédérale de Bruxelles l'avait pourtant cherché sans relâche, en vain. Le téléphone avait disparu et la mine de renseignements qu'il contenait avec.

Au lendemain des attentats du 13 novembre, les enquêteurs belges disposaient en effet d'une piste sérieuse. La chance leur avait souri : ils avaient interpellé un an plus tôt dans une affaire de stupéfiants Brahim Abdeslam et avaient confisqué son téléphone.

A lire aussi : Attentats de Paris : la police belge a raté 13 occasions de démasquer les auteurs (presse)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.