Une énième attaque au gaz chloré menée par les rebelles aurait fait au moins 44 blessés à Alep

Une énième attaque au gaz chloré menée par les rebelles aurait fait au moins 44 blessés à Alep© Capture d'écran de la video de RT
Mourad Gazdiev

Une troisième attaque chimique se serait produite à Alep le 13 novembre durant les deux dernières semaines. 44 militaires syriens auraient été blessés. Le correspondant de RT sur place livre plus de détails.

Des rebelles auraient utilisé du chlore dans le quartier de Karam el-Tarab, près de l’aéroport d’Alep. Cette attaque aurait blessé au moins 44 soldats syriens, a fait savoir le correspondant de RT sur place, Mourad Gazdiev. Si cette attaque est confirmée, elle sera la troisième attaque chimique des rebelles à Alep au cours des deux dernières semaines. Des experts de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques ont été invités à Alep pour examiner des preuves relevées par une équipe russe des troupes de protection nucléaire, chimique et biologique. Ces dernières ont en effet découvert une mine contenant du gaz chloré dans un quartier d’Alep. Les experts russes des troupes de protection nucléaire, chimique et biologique étaient arrivés à Alep le 3 novembre pour y recueillir des échantillons de potentielles armes chimiques.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales

Sondage

Qui est pour vous le principal fossoyeur de la gauche en 2017 ?

Résultats du sondage