RT vous fait découvrir la nouvelle maison familiale des Obama (PHOTOS)

RT vous fait découvrir la nouvelle maison familiale des Obama (PHOTOS)© RT

Une équipe de RT s'est rendu dans le très huppé quartier de Kalorama, près de Washington DC, où la famille Obama emménagera dans une résidence dont la valeur avoisine les 5 millions d'euros.

Des journalistes de RT se sont entretenus avec les futurs voisins de la famille Obama, ont analysé les mesures de sécurité autour et au sein de la propriété et même tenté de louer une demeure voisine.

A l'instar de plusieurs de ses prédécesseurs, Barack Obama n'a pas acheté son nouveau logement – un manoir en briques de 800 mètres carrés avec neuf chambres, huit salles de bains de style Tudor datant de 1928 – mais le louera à l'actuel propriétaire, Joe Lockhart, ancien secrétaire de presse de Bill Clinton, et son épouse Giovanna Gray, journaliste du magazine Glamour, qui a déjà fait des reportages sur Michelle Obama.

© RT @MariaBukharova

Le couple avait acheté la maison pour 5,3 millions de dollars (4,88 millions d'euros) en 2014. Aujourd'hui, les agents immobiliers estiment que la famille Obama devra s'acquitter d'un loyer mensuel de 22 000 dollars (20 000 euros).

© Zillow

La journaliste de RT Maria Bukharova a commencé sa tournée du quartier de Kalorama, qui abrite par ailleurs 28 ambassades étrangères, simplement en sonnant à la porte de l'une des demeures du quartier.

© Zillow

Les propriétaires étaient absents, mais une femme de ménage, prénommée Marianne, a confirmé que tout était prêt pour l'arrivée de la famille Obama. Une équipe de jardiniers est arrivée récemment pour embellir un jardin «hirsute», qui était laissé à l'abandon depuis le départ de Joe Lockhart et Giovanna Gray pour New York. 

© Zillow

«Ils seront d'excellents voisins ! J'espère que mon fils pourra épouser l'une des filles de Barack. Elles sont si belles ! Comme Michelle», a plaisanté Marianne, ajoutant que la sécurité avait été drastiquement renforcée, avec des voitures et des camionnettes des services secrets garées tout autour de la demeure et du quartier.

© Zillow

En effet, lorsque l'équipe de journalistes approchait de la maison, un agent de sécurité armé est immédiatement sorti d'une voiture. Comme le tournage sur la voie publique n'est pas interdit par la loi américaine, l'agent a tout simplement regardé attentivement chaque mouvement de l'équipe de tournage, sans un mot.

© Zillow

Toute tentative d'évoquer la famille Obama étant restées vaines, les journalistes ont décidé d'effectuer une visite dans une maison voisine, à quelques mètres de celle des Obama, en compagnie d'un agent immobilier local, Catherine Smith.

© Zillow

La propriété, composée de quatre chambres et bien plus modeste que celles situées aux alentours. Ici, le loyer n'est «que» de 4 000 dollars (3 700 euros) par mois.

Interrogée sur l'arrivée de la famille du président sortant, l'agent immobilier a assuré que les Obama ne seraient pas la famille la plus riche du quartier, ni spécialement la plus connue, étant donné que Barack Obama a terminé son mandat.

© Kevin Lamarque Source: Reuters

Barack Obama et sa famille ne sont pas les seuls parmi la classe présidentielle à avoir choisi une résidence dans le quartier de Kalorama.

L'ex-président américain Woodrow Wilson a vécu dans une des 28 chambres de la maison où il a subi un accident vasculaire cérébral en 1919, peu après avoir quitté le Bureau ovale. Il est mort à Kalorama en 1924. Sa maison a depuis été transformée en musée.

© AgnosticPreachersKid / Wikipedia

Franklin D. Roosevelt, a également résidé à Kalorama lorsqu'il était dans la Marine américaine. Il y a d'ailleurs échappé à un attentat, lorsqu'un anarchiste avait jeté un engin incendiaire dans la maison voisine de la sienne.

Parmi d'autres anciens présidents ayant vécu à Kalorama figurent également William Howard Taft, Warren Harding et Herbert Hoover, dont la maison de 22 chambres est désormais occupée par l'ambassade de Birmanie.

© Josh Carolina / Wikipedia

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales