La relation entre les Etats-Unis et Israël au menu des derniers emails piratés de John Podesta

La relation entre les Etats-Unis et Israël au menu des derniers emails piratés de John Podesta© Carlos Barria Source: Reuters

Révélée par l’organisation Wikileaks, la 21e salve de courriels piratés du directeur de campagne d’Hillary Clinton révèle de nouveaux détails sur l’entourage de la candidate démocrate à la Maison Blanche, notamment autour de la question israélienne.

La nouvelle publication, le 28 octobre, d’emails fuités de John Podesta met en lumière de nouvelles conversations au sujet notamment du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou, de la position de Bernie Sanders sur Israël, ou encore de la stratégie d’Hillary Clinton pour attirer les «jeunes».

«Israël est déprimant»

Dans un mail datant du 18 mars 2015, date à laquelle le parti israélien de droite Likoud, de Benjamin Netanyahou, a remporté une victoire surprise lors des élections nationales, la conseillère d’Hillary Clinton Neera Tanden commente, dans un email envoyé à John Podesta : «Israël est déprimant.»

«C’est une bonne leçon que les fous [de droite] sont simplement impitoyables dans tous les pays», ajoute Neera Tanden. «Nul», répond John Podesta.

Bernie Sanders sur Israël ? «Mauvais, mauvais, mauvais !»

Dans une chaîne de courriels échangés en février 2016, Sarah Bard, la directrice de la Communication de Clinton spécialiste de la communauté juive, se moque du manque de soutien à Israël du rival de la candidate, Bernie Sanders.

«Bernie Sanders a un bilan atroce depuis 25 ans sur Israël», commente en retour l’homme d’affaire américano-israélien Haim Saban, l’un des grands donateurs de Clinton, avant d’ajouter : «Demandez à vos collaborateurs de trouver certaines des choses atroces que ces deux-là [sic] ont dit sur la relation USA/Israël, et vous aurez pleins de munitions sur la question […] Il est mauvais, mauvais, mauvais !»

«Les conneries auxquelles les jeunes font attention»

Le même mois, John Podesta reçoit, toujours par courriel, un conseil de la part de la responsable marketing de la candidate, Wendy Bronfein, qui lui dit qu’Hillary Clinton n’est «peut-être pas le meilleur visage» pour attirer les jeunes votants.

Pour remédier à cela, la démocrate devrait s’entourer de personnalités à la mode, précise Wendy Bronfein, parce que «c’est les conneries auxquelles les jeunes font attention», avant d’ajouter : «Je déteste généraliser sur une génération, mais par [la] nature de[s] réseaux sociaux, ils "suivent".»

Au total, 50 000 emails fuités du directeur de campagne d'Hillary Clinton, John Podesta, seront rendus publics par le site de lanceurs d’alerte Wikileaks avant le 8 novembre, date de l’élection présidentielle américaine. Pour l’heure, 35 594 courriels ont déjà été publiés.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»