Allemagne : un député Vert propose l'apprentissage de l'arabe ou du turc pour ne plus avoir «peur»

© JÖRG CARSTENSEN Source: AFP

Alors que l'Allemagne est en proie à une vague de mouvements anti-migrants, un député écologiste propose aux citoyens d'apprendre l'arabe et le turc afin de mieux intégrer «les étrangers».

En Allemagne, Volker Beck, le porte-parole du parti les Verts invite les allemands à apprendre l'arabe ou le turc, s'ils ne se sentent pas en sécurité dans leurs quartiers. Alors que des milliers d'Allemands ont manifesté contre l'afflux massif de migrants, ce dernier explique qu'il ne faut pas «craindre» les étrangers qui parlent une autre langue que l'allemand. Selon lui, pour éviter tout «malaise», les Allemands «devraient apprendre la langue, pour comprendre ce qu'il se passe autour d'eux».

Alors que l'Allemagne a accueilli plus d'un million de migrants depuis 2015, le député, pour illustrer ses propos, prend les Etats-Unis pour modèle de multiculturalisme expliquant : «D'autres pays acceptent mieux le fait que certaines régions appartiennent à des communautés issues de l'immigration, qui parlent une autre langue». 

L'opposition hostile à cette proposition

L'opposition a vivement taclé les propos du porte-parole des Verts, jugés contre-productifs. Selon Christina Schwarzer, du parti démocrate chrétien à Neukölln (commune de Berlin), «apprendre l'allemand doit être le pilier d'intégration». Elle ajoute : «La mission de chaque politique devrait être d'apprendre aux nouveaux arrivants l'allemand le plus vite possible». 

En guise de réponse, Beck s'est défendu dans une vidéo publiée sur son compte Facebook et affirme que ses propos ont été déformés, expliquant : «Ceux qui veulent vivre en Allemagne, doivent apprendre, comprendre, parler allemand».

Les tensions sont vives en Allemagne depuis la création en 2015 du très populaire mouvement anti-migrants Pegida, avec des milliers de manifestant chaque semaine. On dénombre plusieurs attaques visant des centres d'hébergement de la part des partisans les plus radicaux, ayant mené à plusieurs arrestations. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales