Syrie : Moscou dément la mort de six militaires russes tués par le groupe rebelle «Failak al-Sham»

© Abdalrhman Ismail Source: Reuters

Le bombardement aurait eu lieu dans la province de Hama (ouest). Le groupe rebelle a fait savoir que lors de son attaque des soldats russes, syriens et iraniens avaient été tués. Une information démentie par les autorités russes.

«Tout le personnel militaire russe en Syrie est sain et sauf. Il poursuit l'accomplissement des tâches qui lui sont assignées», a fait savoir le ministère russe de la Défense. Une prise de position qui fait suite à l'annonce selon laquelle le groupe rebelle Failak al-Sham aurait tué des militaires russes, ainsi que des soldats syriens et iraniens dans la province de Hama.

«Les informations diffusées dans les médias et sur les réseaux sociaux sur la prétendue mort de six militaires russes n'ont aucun fondement et sont de l'intox [...] n'en déplaise aux provocateurs», a poursuivi le ministère russe. 

Le groupe rebelle Failak al-Sham, qui combat l'armée syrienne, est actif dans les gouvernorats d'Alep, d'Idleb, d'Homs et de Hama. Plusieurs des milices qui avaient revendiqué cette attaque, annonçant la mort de soldats russes, syriens et iraniens plus tôt dans la journée, font partie de ce groupe d'opposition syrien.

Lire aussi : Bachar el-Assad : la Syrie connaît déjà l’odeur de la troisième guerre mondiale

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales