Le parlement britannique privé de vote sur le Brexit, selon la porte-parole de Theresa May

Theresa May © Scanpix Denmark Source: Reuters
Theresa May

Les parlementaires britanniques ne pourront pas voter sur l'utilisation de l’article 50 du traité sur l’UE, a déclaré la porte-parole du 10 Downing Street, un jour après la décision de Theresa May d’accepter des débats quant à son déclenchement.

«Il n’y aura pas vote [au parlement] sur le déclenchement de l’article 50», aurait assuré la porte-parole de Theresa May citée par Reuters.

Cette déclaration intervient au lendemain de l'acceptation par le gouvernement d'une requête du Parti travailliste voulant que les parlementaires passent au crible la stratégie de Theresa May pour sortir de l’UE.

La concession de Theresa May avait été qualifiée de volte-face face à la pression croissante de la part de plusieurs partis appelant à une plus grande transparence dans les plans gouvernementaux sur le Brexit.

Lire aussi : GB : Le gouvernement a-t-il interdit à des étrangers de contribuer à un projet sur le Brexit ?

Emily Thornberry, secrétaire d'Etat britannique des Affaires étrangères du cabinet fantôme, avait confié à la BBC à ce sujet : «Notre gouvernement prend des décisions importantes au nom de ce pays et ils veulent aller dans une pièce fermée et discuter entre eux et en sortir avec un plan qu’ils veulent garder secret.»

La nouvelle a immédiatement influencé le cours de la devise britannique : la livre a baissé face au dollar américain, alors que la veille, la livre était remontée suite aux déclarations de la locataire du 10 Downing Street.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales