Terrorisme : quatre djihadistes, détenus en Espagne et au Maroc, agissaient de manière coordonnée

Un homme suspecté d'être lié à Daesh arrêté par des policiers espagnols à Melilla, le 28 septembre.© Angela Rios Source: AFP
Un homme suspecté d'être lié à Daesh arrêté par des policiers espagnols à Melilla, le 28 septembre.

Les membres de cellules djihadistes liées au groupe terroriste Etat islamique, actuellement en prison en Espagne et au Maroc, avaient coopéré avant d'être écroués.

Le ministre de l'Intérieur espagnol a indiqué sur Twitter, dans la matinée du mardi 12 octobre, que quatre djihadistes détenus en Espagne et d'au Maroc avaient été en contact et avaient mené des actions coordonnées.

Il y a deux semaines, lundi 26 septembre, le même ministère avait annoncé l'arrestation de deux hommes de nationalité marocaine, accusés d'être liés au groupe terroriste Daesh. L'un des deux islamistes vivait à Valladolid, dans le nord-est du pays, et l'autre à Murcie, dans le sud-est. Deux jours plus tard, le 28 septembre, les autorités espagnoles avaient arrêté trois individus soupçonnés de faire partie d’une cellule terroriste opérant à l’échelle européenne pour le compte de l'Etat islamique, à Barcelone et Melilla (une enclave espagnole sur la côte marocaine).

Lire aussi : «Le Maroc n’a pas besoin de l’Algérie pour être l’objet d’une menace terroriste»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales